SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

SeaSailSurfer du mois

SeaSailSurfer d’août 2005 : Pietro D’Ali

Vainqueur de la deuxième étape de la Solitaire Afflelou Le Figaro

lundi 12 septembre 2005Christophe Guigueno

Quoi ? Le SeaSailSurfer du mois d’août 2005 n’est pas Jérémie Beyou, le vainqueur de la Solitaire ? He bien non... l’homme qui s’est fait remarquer avec panache cet été est l’Italien Pietro D’Al. Celui qui a remporté, à La Rochelle, la deuxième étape de la course, alors qu’il était bizuth. Par la même occasion, il avait pris la tête du classement général...

L’édition 2005 de la Solitaire ne devait pas échapper à Jérémie Beyou. Après Armel Le Cléac’h et Charles Caudrelier, c’était son tour ! Grand favori après sa victoire dans la Generali Solo (il est d’ailleurs le SeaSailSurfer de Juin 2005), il s’est imposé logiquement et avec force sur la 4e étape, réalisant du même coup un beau doublé en remportant sa première étape et son premier titre sur la course.

Sans remettre en cause ni décrédibiliser la grande victoire de Jérémie, la course et le CV de Pietro D’Ali font de lui le coup coup de coeur du mois d’août 2005 de la rédaction.

D’abord, Pietro est... Italien. Et il est rare qu’un non Français brille quand il vient se frotter aux stars nationales de la course en solitaire. En remportant une étape avec 50 secondes seulement d’avance sur Fred Duthil (ancien planchiste de haut niveau et skipper de mini dont il faut saluer la grande course), il réalise une performance rare pour un bizuth. Il prend même la tête du classement général d’une édition de haut niveau. Il se place ainsi devant les bijoux de famille de la "Vallée des Fous" comme Michel Desjoyeaux, Eric Drouglazet, Charles Caudrelier, Armel Le Cléac’h, anciens vainqueurs, mais aussi Gildas Morvan ou Jérémie Beyou. Et cela, il fallait le faire ! D’autant qu’il devance aussi la meute des Méditerranéens avec qui il s’entraîne dans le Sud de la France comme Kito de Pavant et Laurent Pellecuer.

D’Ali n’est pourtant pas un inconnu en débarquant sur le circuit Figaro. Ancien de la Coupe de l’America, de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace et des Jeux Olympiques (en Star...), il a un palmarès à la Jonathan Mc Kee qui était venu survoler la Transat 650 en 2003 avant de démâter. On peut penser aussi à Nick Moloney, venu faire du mini après des courses autour du monde et la Cup, ou encore à Mike Sanderson venu briller en solo lors de la Transat anglaise sur un 60 pieds Open entre deux Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace .

Serait-ce donc un tournant que vit (enfin) la course au large française ? Les skippers des autres pays viennent de plus en plus sur des circuits longtemps réservés et organisés pour les Français. C’est une bonne nouvelle. A l’instar du circuit Mini et du circuit IMOCA Imoca #IMOCA , les Figaro s’ouvriraient au monde ? Ça encore, c’est une excellente nouvelle...


Le baromètre de SeaSailSurf pour le mois d’août 2005

En Hausse

+++

Jérémie Beyou C’était son tour, et il n’a pas failli. Il a remporté sa première étape et la Solitaire Afflelou Le Figaro. Sourire !

++

Fred Duthil Deuxième à La Rochelle, septième au général de la Solitaire 2005... Quelle perf pour une deuxième participation. Super cake !

+

Corentin Douguet Le vainqueur de la Transgascogne frappe fort en mini 650. Il sera l’homme à battre sur la Transat 650... Favori ?

En Baisse

-

Charles Caudrelier Le vainqueur de la Solitaire 2004 n’a pas réussi le très difficile challenge de s’imposer deux fois de suite. Partie remise.

Simon Le Bon Le propriétaire de Drum faisait son retour lors de la Fastnet Race. Le bateau a hélas dû abandonner. Dur(an) Dur(an)...

---

Tracy Edwards L’Anglaise est en bankroute. Elle laisse derrière elle de fortes dettes, un chèque de un million de dollars dans le vent. Perfidie ?


A la une