SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Tour de France à la Voile

Victoire Toulonnaise à Menton

Fabien Henry et son équipage remportent le Tour 2005

vendredi 29 juillet 2005Information Tour Voile

TOULON PROVENCE MEDITERRANEE COYCHyères remporte le 28e Tour de France à la Voile. Si les hommes de Fabien Henry avaient déjà hier, le nombre de points suffisant pour sortir vainqueur de cette édition 2005, c’est seulement ce soir, à l’issue de cette dernière journée à Menton, qu’ils peuvent réellement savourer leur victoire. DEFI PARTAGE MARSEILLE et BOUYGUES TELECOM, respectivement 2e et 3e, viennent compléter le podium.

Avec 83,5 points d’avance hier soir, après la dernière étape de ralliement entre Sainte-Maxime et Menton, TOULON PROVENCE MEDITERRANEE COYCHyères était déjà certain de remporter le Tour de France à la Voile 2005. Même si les deux manches prévues aujourd’hui avaient pu être courues, le cumul des points en cas d’une double victoire n’aurait pas permis à DEFI PARTAGE MARSEILLE de détrôner les Hyérois. Fabien Henry et ses hommes sont ainsi sacrés grands vainqueurs du 28e Tour de France à la Voile. Une édition qu’ils ont dominée quasiment du début à la fin. Ils n’ont, en effet, cédé leur Spi Rouge de leader à BOUYGUES TELECOM que le temps d’une seule étape, entre Vannes et Les Sables d’Olonne.

L’ascension de cet équipage depuis sa première participation à l’épreuve en 2001 est impressionnante. Il y a tout juste quatre ans, les Hyérois sortaient vainqueur du Classement Amateur. Depuis, ils n’ont cessé de gravir les échelons. En 2002, l’équipage passe professionnel et se classe 11e. L’année suivante, il termine 6e, puis 5e en 2004. Après son titre de Vice-Champion du Monde 2005 de Mumm 30, TOULON PROVENCE MEDITERRANEE COYCHyères accroche aujourd’hui le Tour de France à la Voile à son palmarès. « Hier, lorsque nous avons appris que le parcours serait arrêté plus tôt, il ne nous a pas fallu longtemps pour calculer que c’était définitivement gagné pour nous. C’est un grand moment de délivrance. Nous avons tous sauté à l’eau. Lorsque la pression retombe comme cela d’un coup, je pense que c’est plus un moment d’émotion qu’un moment de joie. Cela fait quatre ans que nous avons lancé le projet et nous sommes enfin récompensés. Nous comptons bien revenir sur le Tour de France à la Voile l’année prochaine pour défendre notre titre ».

Sur la deuxième marche du podium, c’est finalement DEFI PARTAGE MARSEILLE qui s’impose devant BOUYGUES TELECOM, pourtant second pendant la majeure partie de ce Tour de France à la Voile. « C’est vrai que l’annulation des manches cet après-midi est plutôt une bonne nouvelle, confie le skipper Marseillais Dimitri Deruelle, même si nous aurions aimé nous battre sur l’eau avec nos amis Nantais. Mais je crois que nous méritons bien cette deuxième place. L’équipage de Bouygues Telecom a été un peu moins dans le match en Méditerranée et nous avons réussi à récupérer des points. Nous sommes heureux de battre le vainqueur en titre et qui plus est Champion du Monde 2005, surtout pour nous qui ne sommes pas un équipage 100% professionnel ». Le bonheur des uns fait le malheur des autres. L’annulation des deux manches aujourd’hui suscite, en effet, la déception de plusieurs équipages qui comptaient sur ces dernières régates pour reprendre une place au Classement. « Nous espérions courir aujourd’hui, mais nous savions que cela serait difficile compte tenu des conditions météo, explique Pierre-Loïc Berthet, skipper de BOUYGUES TELECOM. Nous sommes un peu déçus de ne pas pouvoir nous défendre aujourd’hui mais cela fait partie de la course. Nous avons mal démarré la Méditerranée, ce qui a permis à nos concurrents de se remettre dans le bain. Il fallait être plus prudents ces jours précédents. Mais les éditions un peu difficiles permettent de se reconstruire et de revenir un peu plus forts. Donc nous reviendrons l’année prochaine ! »

Chez les Amateurs, après une belle bagarre avec VILLE DU PORT BRED LA REUNION et CSC ESSEC, c’est finalement ESPOIR ILE DE FRANCE qui remporte le titre. « Nous avons essayé d’allier à la fois un bon Classement Général et de gagner le Classement Amateur, donc objectif atteint ! explique le skipper Jean-Pierre Nicol. Nous sommes très heureux ! L’année prochaine, nous allons essayer de venir jouer dans la cour des grands. Nous n’aurons pas la prétention de gagner l’épreuve dès l’année prochaine mais nous allons nous fixer cet objectif pour trois ans ».

Côté Etudiants, la victoire revient à PORT DE COMMERCE LA ROCHELLE, avec une courte avance de 5,5 points sur ALFA LAVAL. Même si les jeunes Rochelais n’ont remporté aucune des 32 courses de ce Tour de France à la Voile, ils grimpent sur la première marche du podium Etudiant grâce à une belle régularité. « L’annulation des deux manches du jour est plutôt une bonne nouvelle pour nous, confie Maximilien Coyon, régleur de Grand Voile. Nous étions partis avec des points de retard avant la Méditerranée et nous sommes parvenus à bien nous rattraper. C’est un projet d’un an qui aboutit et nous sommes vraiment heureux ce soir ».

Dans une ambiance très chaude sur le Vieux Port de Menton, la totalité des équipages a fini à l’eau pour célébrer la fin de ce 28e Tour de France à la Voile. Demain, si le vent se montre coopératif, les Mumm 30 sortiront du port de Menton pour disputer le Postlogue, une manche ‘pour le plaisir’ et qui ne comptera donc pas pour le Classement Général.

Rédaction : Flavie Caulier


• Classement général
- 1 TOULON PROVENCE MEDITERRANEE COYCHyères • Fabien HENRY 1237,5
- 2 Défi Partagé - Marseille • Thierry BOUCHARD / Dimitri DERUELLE1154
- 3 Bouygues Télécom • Pierre Loïc BERTHET 1132
- 4 Région Ile-de-France • Jimmy PAHUN / Nicolas PAUCHET 1088
- 5 Alpes Maritimes MANDELIEU THEOULE • Sylvain CHTOUNDER 1078,5
- 6 Ville de Genève 1065
- 7 Ville de Dieppe 1058,5
- 8 Courrier Dunkerque 1026
- 9 Espoir Ile-de-France 1016,5

• Classement amateur
- 1 Espoir Ile-de-france 588
- 2 Réunion 572,5
- 3 CSC 569


Dans la même rubrique

Tour de France : Marc Guessard vainqueur à Hyères

Tour de France à la Voile : Les Hyérois prennent la cité corsaire

Tour de France à la Voile : Les favoris se démarquent dès le 1er jour

Tour de France à la Voile : Pierre-Loïc Berthet : "nous sommes tous beaucoup plus sereins"


A la une