SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Record SNSM

Yvan Bourgnon mène une flotte hétéroclite vers Saint-Malo

Figaro, Open 60, multicoques de 50 et 60 pieds et amateurs naviguent pour la SNSM

samedi 16 juillet 2005Redaction SSS [Source RP]

Les seize équipages participant au record SNSM se sont élancés à 14h05 et à 14h10 de Saint-Nazaire ce samedi, sous un soleil de plomb. Après un départ canon des Figaro de Lionel Péan et Dominic Vittet, bien inspirés d’avoir pris une judicieuse option à la côte, le trimaran Brossard d’Yvan Bourgnon - avec PPDA à bord - a logiquement pris les commandes de la flotte dans un vent d’ouest d’une dizaine de nœuds.

Il y eut d’abord quelques jolis moments dans la grande écluse de Saint-Nazaire où étaient réunis ce samedi midi les douze monocoques (le Figaro 1 Asap n’a pas pris le départ) et quatre multicoques participant à ce record au profit des sauveteurs en mer. C’est par exemple l’Amiral Yves Lagane, président de la SNSM, qui disait sa joie d’être embarqué comme équipier sur Cityjet.com-Solune : « j’ai beaucoup régaté il y a quelques années, j’aime ça, alors être sur cette bête de course, c’est fantastique... mais je pense surtout à tous nos sauveteurs en mer. C’est surtout formidable de voir tous ces navigateurs, grands et amateurs se mobiliser pour la cause. A terme, les retombées de ce record doivent nous aider à faire de la prévention, organiser des colloques, aller dans les écoles... »

Quelques instants plus tard, Patrick Poivre d’Arvor embarquait sans chichi à bord de Brossard, le trimaran d’Yvan Bourgnon. Geste apprécié, le présentateur vedette du journal télévisé disait en VHF un mot d’encouragement à tous les équipages : « la SNSM, ce sont des gens formidables, ce record c’est une superbe idée pour les soutenir ». PPDA ne cachait pas non plus son plaisir de faire le tour de « sa » belle Bretagne : « je suis très content d’embarquer avec Yvan que je connais depuis longtemps et voir la côte de granit rose va sûrement être un grand moment, alors tant pis si je ne serai sûrement pas le plus performant à bord côté navigation... »

Puis, les portes s’ouvrirent et ce fut le départ, donné à 14h05 pour les monocoques et à 14h10 pour les multicoques. Un grand moment écrasé de soleil. Un léger flux de sud sur la ligne de départ permettait alors aux seize bateaux en lice de faire admirer leurs jolis spis... qui n’ont pas tenu bien longtemps. Damien Grimont raconte : « On a vu une bande sombre arriver du large, c’était l’établissement du vent thermique, donc tous les bateaux ont été obligés d’affaler les spis et se sont mis à louvoyer, à tirer des bords pour remonter le chenal de la Loire. »

Départ de St Nazaire pour le record SNSM
En haut : Les Figaro de Seguin, Vittet et Péan sont les premiers sur la ligne. En bas : Yvan Bourgnon et son équipage dont PPDA mettent quelques minutes à reprendre les Figaro.

Les Figaro en tête au départ !

A ce petit jeu tactique, ce sont d’abord les Figaro qui ont fait parler la poudre ! En allant chercher très à la côte, L’Esprit d’Equipe et Atao Audio system, les monotypes de Lionel Péan et Dominic Vittet, ont couru les tous premiers milles devant toute la flotte, au nez et à la barbe de bateaux quasiment deux fois plus gros qu’eux.

Puis le trimaran Brossard d’Yvan Bourgnon a fait admirer son potentiel d’accélération pour mener logiquement la flotte en route vers Saint-Malo, dans un vent d’ouest de l’ordre de 10 nœuds. Match dans le match, parmi les 60 pieds monocoques, l’équipage de Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) et celui de Roland Jourdain (Sill & Veolia) menaient la danse devant le Roxy d’Anne Liardet et le Virbac-Paprec de Jean-Pierre Dick et Loïck Peyron, alors que Cityjet.com-Solune, handicapé par un petit problème de voile (vite réglé) tentait de combler un léger retard sur la ligne.

A bord de la nouvelle bête de course, l’Amiral Yves Laganne et Jean-Marie Biette, directeur départemental de Ouest-France, ne ménageaient pas leur peine, une oreille tendue vers la VHF : quelques secondes avant le départ la vedette SNSM du Croisic partait en intervention pour un chalutier en difficulté... rappelant qu’au-delà de l’aspect sportif du record, le but est d’abord et avant tout de promouvoir la SNSM, de multiplier les adhésions. D’aider ces sauveteurs en mer, qui se rendent disponibles en quelques instants pour aller aider les autres. Excellente illustration aussi que même par grand beau temps comme aujourd’hui, tout le monde peut avoir un jour besoin des bénévoles de la SNSM... Le chalutier en question subissait simplement une avarie de moteur.

Côté météo, les premiers bateaux ne devraient pas arriver avant lundi à Saint-Malo. Car si le vent de ouest devait tenir jusqu’à la pointe de Penmarc’h, il ne fera que mollir voire tomber complètement cette nuit en s’orientant nord, nord-est. Les navigateurs devraient rencontrer de nouveau 10 nœuds de vent, dimanche après-midi. Dans ces conditions, le record de Thomas Coville sur Sodebo (25 heures, 37 minutes, 17 secondes) ne sera pas si évident à battre. Mais comme dit justement Bernard Stamm : « la pétole sera pour tout le monde, il y aura au minimum une confrontation intéressante entre nous et côté paysage, en Bretagne on en prend toujours plein les yeux ! »

Bruno Ménard

Sill & Véoli de Roland Jourdain affronte Virbac-Paprec, Cheminées Poujoulats et Roxy.
Roxy qui n’est autre que l’ancien PRB, double vainqueur du Vendée Globe et désormais mené par Anne Liardet et une équipe de filles.

- Gaël Le Cléach, Sill & Véolia à 16 heures : « On est au louvoyage le long de la côte. On arrive bâbord amures devant le Croisic car le vent est plus fort à terre. L’équipage prend ses marques. Nous sommes calés en cap et en vitesse. Là, on cherche la layline pour la bouée Basse du Four. Sill et Veolia mène la danse après un départ plus en retrait que les autres. Dès qu’on a du vent, on reprend la main. Bilou est à la barre, Chistophe Cudennec s’occupe des réglages, Jérôme Picart est à l’embraque. Carlos jongle entre les postes de n°1 et n°2. »


Voir en ligne : Le suivi en direct sur www.recordsnsm.com


Dans la même rubrique

Route de l’Equateur : Jojo au Congo !

GIRAGLIA ROLEX CUP : La Giraglia accueillera les trimarans de 60 pieds

ROLEX SYDNEY TO HOBART RACE : Photos : Skandia évacué des eaux de Tasmanie

Transat Québec-Saint Malo : Départ dimanche 11 juillet de la sixième édition de la Québec-Saint Malo


A la une