SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Tour de France à la Voile

Pierre-Loïc Berthet : "nous sommes tous beaucoup plus sereins"

"J’espère que l’arrivée à Menton sera pour nous un autre moment très fort !"

mercredi 29 juin 2005Redaction SSS [Source RP]

Les revoilà : Pierre-Loïc Berthet et toute sa bande, fin prêts à défendre leur titre sur le Tour de France à la Voile ! Autant dire que tous les autres équipages attendent le redoutable Team Bouygues Telecom, fraîchement auréolé de sa victoire sur le Championnat du Monde de la série Mumm 30, à tous les tournants des côtes françaises. Ce qui n’est pas pour déplaire à toute cette équipe, qui depuis sept ans déjà n’a pas son pareil pour prouver que, face à l’adversité et la concurrence, la solidarité et la complémentarité des équipiers du bord sont bien les meilleurs ingrédients pour naviguer au vent de la réussite. Les impressions du capitaine de l’équipe à battre (vainqueur en 2002 et 2004) à la veille du coup d’envoi de cette 28e édition...

Pierre-Lo, cette 7e participation annonce-t-elle le Tour de France à la Voile de la raison ?
- Pierre-Loïc Berthet : « Non, je ne crois pas (rires)... C’est le 7e et c’est comme ça. A bord de Bouygues Telecom, pas de superstition qui tienne ! Plus sérieusement, cela confirme simplement que le projet est bien calé maintenant pour tout le monde : pour l’équipe navigante comme pour l’équipe à terre. Il n’y a plus de perte de temps inutile et nous sommes tous beaucoup plus sereins... »

Qu’est-ce qui te plaît, à toi et aux tiens, dans cette épreuve, au point que le Team Bouygues Telecom soit devenu un inconditionnel du Tour ?
- PLB : « Le Tour de France à la Voile, c’est une régate unique en son genre. C’est la seule qui nous offre cette opportunité de naviguer un mois en continu sur un support qu’on aime bien. Pendant 30 jours, à bord du Mumm 30 - ce petit bateau aux sensations fortes garanties - on alterne la course au large et les parcours banane, et ce sur les trois bassins : la Manche, l’Atlantique et la Méditerranée. Que demander de mieux ? Au-delà, le Tour de France à la Voile, c’est toute une ambiance, c’est tout un village et ses habitants qui se baladent ensemble pendant un mois. Cela commence tranquille jusqu’en fin de Manche, puis cela chauffe petit à petit sous le soleil... Croyez moi, la caravane du Tour, cela vaut le détour ! »

Quels vont être les moments forts de cette 28e édition pour le Team Bouygues Telecom ?
- PLB : « Il y aura la grosse, grosse étape entre Honfleur et Saint-Malo, avec le passage des deux pointes du Cotentin et le passage des Anglo-Normandes. Si le vent fait défaut, cette étape peut se révéler très périlleuse. Puis forcément, le tour de la Bretagne reste un grand moment de l’épreuve le long de côtes toujours aussi superbes, quelle que soit la météo. J’espère par ailleurs que l’arrivée à Menton sera pour nous un autre moment très fort ! »

Qui verra-t-on à bord de Bouygues Telecom ?
- PLB : « Les mêmes. Chez nous, on prend presque les mêmes personnes depuis le début et on recommence ! Nous nous connaissons tous bien et c’est sans doute une de nos recettes pour être performants. Nous serons par ailleurs ravis d’accueillir à bord un navigateur de choix et de choc - Loïck Peyron - entre Douarnenez Douarnenez #Douarnenez et Vannes. Loïck avait déjà navigué avec nous en 2003 et s’il revient - on peut lui faire confiance - c’est pour être à fond ! »

Double vainqueur du Tour (en 2002 et 2004) et champion du monde en titre (décroché en juin 2005 à la Trinité-sur-Mer), cela ne favorise pas un peu la pression à bord ?
- PLB : « Non, non, non... c’est aux autres que cela donne un peu plus de pression ! Bouygues Telecom fait figure de bateau à battre. De notre côté, nous avons pleinement confiance quant aux capacités de l’équipage et quant aux performances du bateau. Nous pourrons nous appuyer sur ce résultat les jours sans pour remonter la pente. Et les jours avec, pour enfoncer le clou ! »

« Un jamais deux sans trois », c’est donc tout ce qu’on peut vous souhaiter de mieux ?
- PLB : « Voilà, c’est ça ! J’espère sincèrement que nous n’aurons aucun regret à Menton... »

Info Laurent Simon


Voir en ligne : Plus d’informations : www.sponsoring.bouyguestelecom.fr


Equipage : Pierre-Loïc Berthet (skipper), Mathieu Richard (tactique), Greg Evrard (régleur grand-voile), Thierry Briend et Pierre-Alexis Ponsot (régleurs voiles d’avant), Pierre-Yves Collet (navigation) et Mathieu Renault (n°1).


A la une