SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Mondial Mumm 30

Vincent Portugal : "Le Mumm 30 est un quillard à la limite du dériveur"

40 équipages dont 17 étrangers attendus à La Trinité sur Mer à partir du 28 mai

mercredi 18 mai 2005Redaction SSS [Source RP]

u 31 mai au 4 juin, se déroulera à la Trinité sur Mer, le Championnat du Monde des Mumm 30. Cette unité connaît depuis plusieurs années un large succès dans le monde. Le Mumm 30, dessiné par le célèbre architecte néo-zélandais Bruce Farr, a su s’imposer comme un monotype Monotype #sportboats rapide et vif aussi bien au large qu’entre trois bouées. Plus de 40 unités sont attendues en baie de Quiberon.

9,24 mètres de longueur ; 3,07 mètres de largeur, un tirant d’eau de 2,10 mètres, mât carbone de 12 mètres, un poids de 2 tonnes, le Mumm 30 est un beau bébé. Mais un bébé exigeant ; sa carène tendue, ses appendices très fins et ses grandes toiles demandent à l’équipage une belle dextérité et une grande vigilance. 7 régatiers sont nécessaires pour en tirer la quintessence.

Le barreur : sa mission est de diriger le Mumm 30. Il doit se concentrer sur les trajectoires du bateau au prés, au portant et travers au vent. Sur ces dernières allures, par fort vent et mer agitée, l’exercice du barreur devient délicat car le Mumm 30 a tendance à s’emballer dans de longs surfs, quitte à enfourner dans la vague. Attention, départs au tas fréquents !!

Le régleur de Grand-voile travaille la tension de sa voile. Son rôle est l’un des plus physiques du Mumm 30. Il dispose d’un palan principal pour border et choquer la voile mais aussi d’un palan plus fin permettant de démultiplier l’effort. Il travaille de concert avec le barreur et régule l’assiette (la gîte) du Mumm. Il dispose aussi d’un pataras (câble vertical) qui permet, entre autres, de faire « casser » le rond de chute de grand-voile lorsque les conditions deviennent difficiles.

Le tacticien est lors de parcours entre trois bouées (bananes), le métronome du bord. C’est lui qui prend les décisions. On vire, on empanne...Son rôle consiste à placer son voilier en fonction des autres bateaux, du vent et du courant. Au près, il se positionne au rappel devant le régleur de grand-voile. Au portant, il a plutôt tendance à se mettre derrière le barreur. Le tacticien prend les décisions grâce à son feeling mais aussi avec l’assistance de l’électronique embarquée (angle du vent réel et apparent, speedomètre etc....). Ce poste demande de l’expérience. Un bon tacticien mémorise de nombreux schémas de navigation et les appliquent lorsqu’ils réapparaissent.

Les deux régleurs sont en charge des voiles d’avant. Ce sont eux qui officient aux winches. On les appelle les embraqueurs. Au près, ils ont le choix entre 3 types de génois selon les conditions météorologiques : le léger, le solent ou le lourd (plus petit). Charge à eux de choquer (lâcher) et de border (tirer). Au portant, ils ont le choix entre un spi de tête ou un spi de capelage qui a pour caractéristique de remonter mieux au vent. Ces deux régleurs doivent faire preuve de beaucoup de souplesse pour sortir et entrer au rappel et afficher une bonne connaissance des différentes formes de voiles. La synchronisation entre ces deux personnages est primordiale notamment lors des phases d’empannage (changement d’amure au vent arrière).

Le « pianiste ». Celui-ci est en charge du gréement courant du bateau : drisses de génois, hissage et affalage du spi, réglage de la balancine de tangon au portant... qui reviennent sur un ensemble de taquets évoquant un piano.

Enfin, le septième équipier est préposé aux tâches d’avant du voilier. C’est l’équilibriste du bateau. Empannage du tangon, monter au mât lorsqu’il y a un problème, annoncer les vagues...le numéro 1 est le « singe » du Mumm 30. Ce rôle demande un potentiel physique important.

L’osmose de ces 7 équipiers est primordiale pour la bonne marche du Mumm 30. Une bonne concentration de chacun à son poste, une bonne communication Communication #Communication et une bonne dose de talent sont souvent les recettes de la victoire.

Les entretiens du Championnat du Monde

Pour ce troisième interview, quelques questions à Vincent Portugal skipper du Mumm 30 « Belvedere/EDC/EBSCO », vainqueur des Grands Prix de Douarnenez Douarnenez #Douarnenez et Pornichet. Et à Jimmy Pahun, l’un des initiateurs de cet événement et skipper du voilier « Région Ile-de-France ».

1) Que pensez-vous du Mumm 30 ?

- Jimmy Pahun : C’est vraiment le meilleur monotype Monotype #sportboats de 30 pieds. C’est un bonheur de naviguer en régate sur ce bateau. Il est solide, rapide et marin malgré sa petite taille.

- Vincent Portugal : Le Mumm 30 est un quillard à la limite du dériveur. On prend beaucoup de plaisir à naviguer sur ce bateau. Il est très exigeant, demande des réglages très pointus et démarre aussi vite qu’il s’arrête. Les 7 équipiers doivent sans cesse réguler la gîte du bateau. La communication Communication #Communication à bord est essentielle.

2) Parlez-nous de votre début de saison ?

- Jimmy Pahun : Nous avons été plutôt régulier avec une cinquième place à Douarnenez Douarnenez #Douarnenez (en tête à l’issue de la première manche), une deuxième à l’Ecole navale et à nouveau une cinquième à Pornichet. Nous partons au Mondial avec beaucoup d’ambitions.

- Vincent Portugal : Nous avons débuté la saison par la Primo Cup afin de mettre en avant nos besoins pour la saison. Cette épreuve nous a permit de définir notre équipage, de préparer le bateau et nos voiles. Nous nous sommes rendus, ensuite, à Douarnenez. Notre victoire nous a conforté dans nos choix. Au Grand Prix de l’Ecole navale, nous avons décidé de faire tourner l’équipage en vue du Tour de France. Enfin, nous gagnons le week-end dernier à Pornichet avec notre équipage configuration Mondial et notamment François Brénac (multiples Champion du Monde) à la tactique. L’objectif est d’être au top de notre forme au Mondial !!

3) Vos pronostics ?

- Jimmy Pahun : Je pense que « Asterix » skippé par Louis Brown et « Rue du Port.com » skippé par Victor Lanier seront sur le podium. Ils ont fait preuve d’une belle régularité aux avants postes en début de saison.

- Vincent Portugal : 10 Mumm 30 peuvent gagner le Championnat du Monde. Je pense à Bouygues Télécom, Astérix, Coych, Défi Partagé, Région Ile-de-France, Rue du Port.com, Groovederci ou nous même. Pendant le Championnat, on ne pourra pas enlever de manches ce qui ne laisse pas le droit à l’erreur.

Information Tanguy Blondel / Championnat du monde des Mumm 30

Site de la Classe www.mumm30.org.



A la une