SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Nouvelle course

Les monos Open prendront la route du Rubicon

Une course en deux étapes vers l’Italie via Lanzarote

jeudi 24 janvier 2002Christophe Guigueno

image 300 x 158Les skippers réunis devant le YC de France. Photo : Ch.Guigueno
Voici la nouvelle course océanique réservée aux seuls monocoques IMOCA Imoca #IMOCA  : La Regata de Rubicon. L’épreuve est organisée par Gérard Petitpas, déjà organisateur de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 , et reprend le principe du Challenge Mondial Assistance des multicoques en 2001.

La course est ouverte aux monocoques menés en équipage (4 personnes minimum). Le départ sera donné de Manche ou de l’Atlantique (le nom du port officiel n’est pas encore annoncé) le 11 mai prochain. Les voiliers mettront alors le cap au Sud, vers Lanzarote, comme pour une première étape de Transat 650. Après une escale de trois jours dans le port de Yaiza, les bateaux repartiront vers le Nord pour franchir le cap de Gibraltar. Il traverseront alors la Méditerranée pour arriver à Santa Margherita / Ligure, dans la baie de Gênes.

Le parcours complet est donc composé de deux étapes de 1500 milles. Le classement général est comptabilisé aux points. Le vainqueur de chaque étape remporte un nombre de points équivalent au nombre d’inscrits dans sa classe (50 ou 60 pieds) plus trois points. Le second gagne le nombre d’inscrits dans sa classe plus un point, de même pour le troisième plus zéro point, etc.

Ce parcours original s’appuie sur une base historique. Effectivement, les Espagnols fêteront dans deux ans la six centième année de la découverte des îles Canaries. Cet archipel volcanique avait été découvert en 1402 [1] lors d’une expédition menée par les Normands Jean de Béthencourt et Gadifer de la Salle. Ils s’étaient alors basés sur des informations tenues d’un Gênois, Lancelotto Malocellus, qui les avait peut être prises pour la fabuleuse Atlantide. Hélas pour les découvreurs, les îles ne recèlent d’aucune richesse, mais c’est ainsi que peut commencer la colonisation humaine de l’archipel à partir de 1404.

A quatre mois du départ, une dizaine de skippers se sont déplacés jusqu’aux locaux du Yacht Club de France pour la présentation de presse de la course. On devrait ainsi retrouver parmi les concurrents une bonne partie de la flotte du Vendée Globe et de l’EDS Atlantic Challenge. Ellen MacArthur, Roland Jourdain, Mike Golding, Josh Hall, Bruno Laurent et Loic Pochet sont les habitués des courses en équipage. A ce groupe, il faut ajouter les deux futurs concurrents d’Around Alone, Bernard Stamm et Thierry Dubois. L’Italien Simone Bianchetti, nouveau skipper du plan Lombard de Catherine Chabaud, est aussi pressenti par les organisateurs comme concurrent de la classe des 60 pieds. Seule surprise de cette liste de déclarations d’intentions, la présence d’Antoine Cornic, dixième de la Transat 650.

Site officiel : www.regataderubicon.com


[1Rubicon est la première ville de l’archipel, reconnue par la Pape Benedicto XIII en 1404.


Dans la même rubrique

Around Alone : Around Alone 2002-03 s’arrêtera à Torbay en Grande Bretagne

image 396 x 194

Open 50 : Le monocoque de Pete Goss abandonné en pleine mer

image 300 x 158Alex Bennett avait remporté la Transat Jacques Vabre en double. Photo : [http://www.alex-bennett.com]

Convoyage : Sill à la pêche au gros derrière Adrien

image 300 x 158Une bonne prise sur le pont de Sill Plein Fruit. Photo : G. Le Cléac’h

Furtif 60 : Naissance d’un monocoque Open : Partie 3 : Fin de la phase ‘imprégnation’


A la une