SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Construction amateur

Un Banjo bien bordé

Ronan explique la réalisation des bordés en CP

samedi 19 janvier 2002Christophe Guigueno

Banjo, le plan Rolland en contre plaqué de Diane et Roland Gélébart, mesure 9,50 mètres de long. "Un gros mini ou un petit 60 pieds !" le présente son constructeur.

A la suite des premières phases de la construction en amateur du voilier et à leur diffusion via la mailing liste privée des auteurs et sur SeaSailSurf, Ronan a décidé d’effectuer un arrêt sur image sur une étape importante de la construction : la réalisation des bordés.

J’ai eu quelques questions sur la réalisation des bordés. Et surtout, comment prendre les mesures ? Pour y répondre, j’ai dessiné les échelles de relevés telles qu’elles ont été construites.
image 396 x 150
Tout d’abord, on pose une latte sur chaque cloison, de la longueur du bordé à ce couple (cloison transversale), en jaune sur les dessins. Ensuite, on relie, et on fixe des tasseaux (en rouge) en longitudinale afin de relier toutes ces lattes jaunes. L’ensemble doit être bien bridé en croix afin d’éviter les déformations. Tout ceci est démonté et posé sur la planche de 10 m par 3 m. On a donc une série de points. Avec une latte de grand voile de mini-transat (Hypomène 202, ndr : l’ancien mini de Ronan) on relie les points au crayon et les tracés sont découpés à la scie sauteuse.
image 396 x 150
Pour poser le bordé sur les cloisons retournées, on attend que quelques copains passent par là, et le tour est joué ! Après un montage à blanc, les bordés sont collés à l’époxy et vogue la galère !

Commentaires et photos : Ronan Gélébart


Dans la même rubrique

Construction amateur : Les congés du Banjo

Construction amateur : Diane et Ronan jouent du Banjo


A la une