SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

VOLVO OCEAN RACE

Paul Cayard embarque comme tacticien sur Amer Sports One

mercredi 16 janvier 2002Information Volvo Ocean Race

image 300 x 158Photo : C.Borlenghi / Sea&See.it
Le Nautor Challenge qui a inscrit deux bateaux dans cette course autour du monde avec Amer Sports One (skipper : Grant Dalton) et Amer Sports Too (skipper : Lisa McDonald – équipage féminin) a annoncé ce matin à Auckland que Paul Cayard embarquait sur Amer Sports One pour la 4e étape, Auckland – Rio, dont le départ sera donné le 27 janvier prochain.

Cayard, navigateur de nationalité franco-américaine, n’est pas un inconnu sur ce circuit puisqu’il a remporté cette épreuve avec maestria en tant que skipper du bateau suédois EF Language, dans l’édition précédente, en 97-98.

Ce n’est pas non plus un nouveau venu dans le Nautor Challenge puisqu’il a été engagé par Ferragamo, comme consultant du Groupe Sawn Nautor récemment agrandi. Cayard est également président d’honneur du syndicat Nautor Challenge depuis sa création. Un rôle qu’il a parfaitement tenu en apportant toute l’expérience acquise avec EF, qui avait également inscrit deux bateaux au départ, dont un féminin.

Grant Dalton, skipper de Amer Sports One, le plan German Frers actuellement 2e au classement général de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace 2001 – 2002, a précisé que Cayard remplaçait, pour cette étape, le tacticien américain du bord, Dee Smith retourné aux Etats Unis pour y subir une opération chirurgicale à l’épaule droite.

« Dee a fait un super job, a tenu à souligner Grant Dalton, mais cela fait plusieurs mois qu’il a des ennuis avec son épaule droite qui le fait beaucoup souffrir. Le fait que Paul ait été libre pour les dates de la 4e étape, a permis à Dee de prendre un avion dimanche soir pour les Etats Unis où il a été opéré mardi. Il nous rejoindra à Auckland à la fin de la semaine. Les médecins lui ont conseillé une convalescence de 5 à 6 semaines, ce qui nous laisse espérer qu’il soit d’attaque pour la 5e étape, dont le départ sera donné de Rio le 9 mars. »

Extrait d’un interview avec Grant Dalton

Q : Paul Cayard rejoint Amer Sports One. Votre réaction ?

Dalton : C’est un changement qui était dans l’air depuis un moment. Nous sommes arrivés à Auckland et nous nous sommes posé la question de savoir comment nous pourrions faire avancer le bateau encore plus vite. Nous sommes actuellement 2e au classement général, mais cette position peut changer rapidement. Avec un plateau comme celui que nous avons sur cette épreuve, en quelques étapes, nous pouvons très bien nous retrouver 5e, 6e ou 7e. Il est très difficile de monter un marche, mais tellement facile dans descendre quelques unes.

La blessure de Dee à l’épaule arrivait à un stade où il fallait faire quelque chose. D’un autre côté, Paul a suivi notre programme depuis le début, c’est donc la personne qui s’est imposée le plus logiquement possible pour remplacer Dee. Et très franchement, c’est la seule personne à laquelle j’aurais pensé pour ce changement d’équipage. Si Paul n’avait pas été libre sur cette période, Dee serait resté.

Q : Il semble maintenant que vous avez réuni une vraie “Dream Team” sur Amer Sports One. Quel sorte de message cherchez vous à envoyer au reste de la flotte ?

Dalton : Si j’avais appris que Paul avait rejoint Assa Abloy ou illbruck, je n’aurais pas été content du tout. J’aurais pensé que sa venue aurait été un vrai renfort pour cette équipe. En ce qui nous concerne, il faut être réaliste. Notre syndicat s’est déclaré très tardivement, donc nous sommes dans un cas de figure très différent de celui des autres, qui ont eu plus de temps pour se préparer. Nous en sommes encore à tester notre programme de voile alors que nous avons déjà disputé trois étapes ! Nous prenons les choses dossier par dossier au fur et à mesure. Malgré ce contexte, nous avons réussi à nous hisser à la seconde place. J’en suis l’un des premiers surpris. Mais nous essayons cependant de faire mieux.

Q : Que va apporter la présence de Paul à bord ?

Dalton : Paul va prendre en charge le poste de tacticien laissé libre par Dee pour cette étape et va travailler avec notre navigateur, Roger Nilson. Il aura également un rôle à jouer sur le pont. Il va optimiser nos forces sur de nombreux tableaux. C’est un barreur rapide, un grand tacticien, il a une énergie débordante et c’est un bon meneur d’hommes. Il me fera du bien, car ces deux dernières années ont été très intenses pour moi entre The Race et la préparation de la Volvo. Même si je ne peux pas dire que je me sente fatigué, je suis sans doute un peu au bord du « surmenage ». En quelques mails, Paul s’est mis dans le bain. Il m’a fait travailler plus que je ne le pensais alors qu’il ne nous reste que 9 jours avant le départ. C’est bon signe. Vraiment, je pense que Paul va nous renforce sur bien des points.


Dans la même rubrique

VOLVO OCEAN RACE : Assa Abloy remporte la 3e manche à Auckland

image 300 x 158Arrivée à Auckland, la cité internationale de la voile depuis 1995. Photo : C.Borlenghi / Sea&See.it

Volvo Ocean Race : ASSA ABLOY vainqueur de la course SYDNEY HOBART

image 300 x 158Assa Abloy premier sur la ligne à Hobart. Photo : C.Borlenghi / Sea&See.it

VOLVO OCEAN RACE : Les VO60s ont quitté Sydney

image 300 x 170Petit temps au départ de Sydney. Photo : Oskar Kihlborg Team SEB Electronic Image.

VOLVO OCEAN RACE : Rumeurs à Sydney : Dalton incertain de prendre le départ le 26 décembre, Cayard pourrait revenir aux affaires


A la une