SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Construction amateur

Les congés du Banjo

Ou comment souder deux plaques de CP

lundi 7 janvier 2002Christophe Guigueno

La construction du monocoque de Ronan et Diane Gélébart se poursuit à Brest. Après avoir expliqué comment réaliser des scarfs (lire article du 5 janvier), Ronan présente la phase suivante : l’assemblage des planches de contre plaqué pour former la coque du bateau. Il s’agit de réaliser des joints congé tout au long des liaisons entre les différents bordés de la coque ainsi qu’avec les nombreux couples de l’ossature.

image 396 x 201
Pour commencer, on imprègne le bois, au pinceau ou la spatule avec de la résine époxy non chargée, pour bien mouiller le contre plaqué.
image 396 x 200
Ensuite, avec une spatule arrondie, rayon 30 mm, on réalise un joint congé de résine époxy chargée avec de la poudre de verre, de la cellulose et de la silice. Le mélange doit mieux tenir au bol que la mayonnaise de maman ! Avec ça, on devrait être solide !
image 396 x 201
Après avoir imprégné le tissus de verre sur un plastique, on le pose sur le joint congé et on termine l’imprégnation au pinceau. Cette opération est renouvelée car il faut 2 couches de tissus.
Et on termine par un tissus d’arrachage afin de fignoler l’aspect, d’éponger l’excédant de résine et de protéger la strat des agressions extérieures (graisses, poussières, ..., car c’est là que les bactéries attaquent !)

Le conseil de Ronan : “PORTEZ UN BONNET parce que la résine ça colle aux cheveux !”

Photos : Ronan Gélébart


Dans la même rubrique

Construction amateur : Diane et Ronan jouent du Banjo


A la une