SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Défi Atlantique

466 milles en 24 heures • Nouveau record pour Alex Thomson

36 milles de mieux que Wavre sur le Vendée Globe

vendredi 12 décembre 2003Redaction SSS [Source RP]

Il en avait parlé. Il en rêvait. Il l’a fait. Alex Thomson (AT Racing) a été plus rapide que l’air. L’anglais vient de parcourir la distance assez phénoménale pour un monocoque, de 466 milles en vingt quatre heures. Il pulvérise ainsi la performance de Dominique Wavre établie lors du dernier Vendée Globe qui avait couvert 430,7 milles sur UBP en une journée (le record de Roland Jourdain de 434 milles établi lors du même Vendée Globe sur Sill - l’actuel AT Racing - n’avait pas été homologué).

Ainsi entre jeudi 4h44 TU et vendredi 4h42 TU, Thomson a fait avancer son bateau à 19,4 milles de moyenne (contre une moyenne de 17,94 noeuds pour Dominique Wavre sur UBP entre le 8 et le 9 décembre 2000). Ce « record » de distance pour un skipper solitaire en mono reste maintenant à être officialisé par les instantes compétentes. Toujours est-il que l’exploit est bien réel.

Depuis, la veille on sentait que Thomson, qui profitait de conditions météos idéales, était parti pour une performance exceptionnelle. Jeudi soir, son équipe à terre ne cachait pas l’ambition d’Alex « Il va tenter d’approcher le record de Wavre et qui sait peut-être le battre. »

Un record est toujours lié aux conditions météos. Un vent qui mollit ou adonne et adieu les belles envolées. Là, les vents est-sud-est n’ont pas quitté Alex Thomson qui sur… l’ancien Sill de Jourdain vient d’entrer dans l’histoire des 60 pieds Open.

Preuve que le bateau, de l’avant dernière génération, est toujours aussi compétitif et que l’anglais, qui dispute sa première transatlantique en solitaire sur un 60 pieds, s’est très vite adapté.

D’autant qu’en pulvérisant ce record, Alex Thomson est passé en tête de ce Défi Atlantique. Au classement de 5 heures TU il précédait désormais Vincent Riou (PRB) de deux milles. Mieux placé pour aborder l’anti-cyclone des Açores, l’anglais file vers La Rochelle.

« En partant à l’ouest il a tenté un coup, expliquait Riou à la vacation de jeudi. Il a été joueur. Il faut savoir l’être. Tant mieux pour lui. »

Mike Golding (Ecover) aussi été élogieux pour « le dernier arrivé de la classe » qui est en passe d’en devenir le premier « il a fait du bon boulot » a commenté Mike.

Des appréciations qui doivent donner un peu plus encore le moral à Thomson désormais à 1500 milles du but.

• Classement et positions (interpolées à 5h00 TU)

Pos/ Skipper - Latitude - Longitude - Dist./1er - Dist. au but
- 1/ Alex THOMSON - N345704 - W0241084 - 0 - 1257.0
- 2/ Vincent RIOU - N340700 - W0231912 - 2.2 - 1259.2
- 3/ Mike GOLDING - N322110 - W0243791 - 123.9 - 1380.9
- 4/ Sébastien JOSSE - N310956 - W0245316 - 185.6 - 1442.6
- 5/ Nick MOLONEY - N295180 - W0254328 272.8 1529.8
- 6/ Joe SEETEN - N272124 - W0262884 - 415.8 - 1672.8
- 7/ Benoît LEQUIN - N252676 - W0273620 - 543.9 - 1800.9
- 8/ Benoît PARNAUDEAU - N233952 - W0294752 - 700.6 - 1957.6
- 9/ Anne LIARDET - N212504 - W0295776 - 816.8 - 2073.8
- 10/ Jean Pierre DICK - N212956 - W0304628 - 838.2 - 2095.2

Information Go Public / Défi Atlantique



A la une