SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

VOLVO OCEAN RACE

Les VO60s ont quitté Sydney

Destination Hobart en pit stop

mercredi 26 décembre 2001Information Volvo Ocean Race

image 300 x 170Petit temps au départ de Sydney. Photo : Oskar Kihlborg Team SEB Electronic Image.
C’est à 3h, heure française, ce matin, (soit 13h heure locale), que les huit bateaux engagés dans la Volvo Ocean Race 2001-2002 se sont élancés pour une troisième étape de 2 050 milles, divisée en deux temps.

Les pontons de la marina de Sydney ont connu dès l’aube la traditionnelle agitation des grands départs, avec les derniers préparatifs et les adieux aux familles, sponsors et autres amis.

Bien que cette troisième étape soit l’une des plus courtes du parcours 2001-2002 de la Volvo Ocean Race, elle peut se révéler la plus périlleuse et nombres de ceux qui ont quitté le ponton ce matin, ont certainement eu une pensée furtive pour la tragédie de l’édition 1998, qui avait coûté la vie à plusieurs équipiers, croisant les doigts pour que le voyage vers la capitale de la Tasmanie soit moins dramatique.

Alors que lors des deux précédents départs, de Southampton et de Cape Town, les VO 60 avaient quitté les pontons dans une ambiance de fête, à grand renfort de chants et de musiques fétiches, l’atmosphère était au recueillement ce matin à Sydney, en hommage à Sir Peter Blake, le navigateur Néo-Zélandais récemment assassiné par des pirates en Amazonie.

Après la traditionnelle bénédiction des bateaux et des équipages, la flotte s’est dirigée en silence vers le centre du Darling Harbour où s’est déroulée une émouvante cérémonie en hommage au marin disparu. Les huit bateaux ont formé un large anneau sur l’eau, chacun pointant l’étrave vers le centre du cercle, et un à un, les skippers ont jeté à la mer une couronne de fleurs en marque de respect à celui qui demeurera comme l’une des plus grandes légendes de la Voile internationale.

Après cette sobre cérémonie, les concurrents ont quitté la zone pour gagner la ligne de départ, où les attendaient les 76 concurrents de la 51e édition de la Sydney-Hobart et une légère brise d’ouest de 8 à 10 nœuds. C’est le skipper néo-zélandais de Tyco, Kevin Shoebridge qui prenait le meilleur départ, vite rattrapé par les autres VO 60. Sept heures plus tard, la flotte restait toujours très compacte.

Devant leurs étraves, un programme de 2050 milles sur une des mers les plus inhospitalières du monde. Tout d’abord 650 milles pour gagner Hobart en descendant plein sud le long des côtes australiennes et le détroit de Bass. Puis 1 400 milles, après un bref arrêt de 3h 30 à Hobart, pour rejoindre Auckland où les huit VO 60 sont attendus vers le 3 ou 4 janvier prochains.

Si la Sydney-Hobart, première partie de cette 3e manche, fait figure d’épouvantaille, c’est parce que les concurrents qui viennent en masse la disputer chaque année rencontrent régulièrement des conditions de navigation extrêmement perturbées au cours de leur chevauchée vers la capitale de la Tasmanie. Ce parcours d’endurance sur une mer « casse-bateaux », entre le 33e et le 43e parallèles Sud, se dispute en effet à la croisée de plusieurs systèmes météo qui génèrent des vents violents, des différences de températures aussi subites qu’importantes et une mer très hachée.

Pour gagner cette première partie d’étape, il va donc falloir trouver un compromis entre sagesse et témérité, tout en maniant avec dextérité les forts courants de la côte Est australienne. Trouver la juste résultante entre préserver la machine, aller plus vite que les autres tout en étant le plus malin…

La hantise de cette mer mal pavée et la forte probabilité de casses avaient amené plusieurs skippers, forts de quelques expériences passées, à demander, avant le départ de la Volvo Ocean Race, à ce que la Sydney-Hobart soit retirée du parcours de cette troisième étape reliant Sydney à Auckland. Le Comité de Course ayant maintenu son parcours, il ne reste plus qu’aux 97 marins engagés sur les huit VO 60, de prendre leur courage à deux mains et d’ éviter de laisser trop de plumes sur ces premiers 650 milles de course.

Le record de la Sydney-Hobart, qui est tombé en 1999 après avoir été détenu pendant 25 ans par le maxi Kialoa, sera-il battu au cours de cette édition 2001 ? Réponse dans deux jours.

- Point Météo du jour : Situation Générale : Le système de basse pression va lentement se déplacer vers l’est, en Mer de Tasmanie, au moment où un anticyclone se forme sur la Grande Baie Australienne. Vent : Vent d’Est, force 3 à 4, évoluant Sud-Est, force 5 à 6 dans la zone de Sydney, retombant force 4, direction Nord-Est en fin de journée. La Mer : calme au large de Sydney et le long de la côte Est australienne, devenant agitée à très agitée dans le Détroit de Bass. Temps : agréable avec risque d’averses tout particulièrement plus au sud .


Positions mercredi 26 décembre à 8h (heure française)

- 1 ; illbruck ; 34 33.12S ; 151 11.64E ; à 2088 de Auckland ; cap 184 ; vitesse 12.1 nds ; ETA 04 JAN 02 10:19
- 1 ; Tyco ; 34 34.08S ; 151 16.08E ;à 0 mille ; cap 179 ; vitesse 12.8 nds ; 04 JAN 02 10:19
- 3 ; ASSA ABLOY ; 34 31.88S ; 151 11.04E ; à 1 mille ; cap 187 ; vitesse 11.7 nds ; 04 JAN 02 13:45
- 3 ; djuice ; 34 31.56S ; 151 10.12E ; 02089 ; à 1 mille ;cap 184 ;vitesse 12.1 nds ; 04 JAN 02 13:46
- 3 ; News Corporation ; 34 31.32S ; 151 10.92E ; à 1 mille ;cap 185 ; vitesse 11.6 nds ; 04 JAN 02 13:48
- 6 ; SEB ; 34 30.60S ; 151 10.52E ; 02090 ; à 2 milles ; cap 185 ; vitesse 11.8 nds ; 04 JAN 02 20:36
- 7 ; Amer Sports Too ; 34 30.48S ; 151 13.36E ; 02091 ; à 3 milles ; cap 188 ;vitesse 11.2 nds ; 05 JAN 02 00:25
- 8 ; Amer Sports One ; 34 30.24S ; 151 14.24E ; 02091 ; à 3 milles ;cap 185 ; vitesse 12.5 nds ; 05 JAN 02 00:27

Classement officiel général de l’épreuve après deux étapes :

- 1 – Illbruck : 16 points - Pavillon Allemand
- 2 – News Corp : 12 points - Pavillon Australien
- 3 – Amer Sports One : 11 points - Pavillon Italien
- 4 – SEB : 10 points - Pavillon Suédois
- 5 – Djuice : 7 points - Pavillon Norvégien
- 5 – Assa Abloy : 7 points - Pavillon Suédois
- 7 – Tyco : 6 points - Pavillon Bermudien
- 8 – Amer Sports Too : 3 points - Pavillon Italien


Dans la même rubrique

VOLVO OCEAN RACE : Rumeurs à Sydney : Dalton incertain de prendre le départ le 26 décembre, Cayard pourrait revenir aux affaires

VOLVO OCEAN RACE : illbruck vainqueur à Sydney

image 300 x 160illbruck arrive à Sydney à 2 heures GMT ce matin. Photo : Daniel Forster / illbruck

VOLVO OCEAN RACE : Les premiers VO60 ont passé le Détroit de Bass

image 300 x 158NewsCorp au passage de l’île d’Eclipse. Photo : Rick Tomlinson Electronic Image / Volvo Ocean Race

VOLVO OCEAN RACE : Record de vitesse sous alerte rouge


A la une