SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Tour de France à la Voile

Ville d’Antibes-Nec gagne le ralliement Dieppe / Cherbourg-Octeville

Bouygues Telecom nouveau leader au Général

jeudi 3 juillet 2003Information Tour Voile

C’est à 8h32 que Ville d’Antibes-Nec a coupé la ligne d’arrivée de ce parcours de ralliement entre Dieppe et Cherbourg-Octeville. Un parcours en deux temps avec un long bord de 40 milles (74 km) le long des côtes normandes vers Antifer puis une longue traversée de la Baie de Seine de 50 milles (93km) avant de contourner la pointe du Cotentin. La « dream team » antiboise, avec l’arrivée du figariste Yann Eliés, termine devant Toulon-Provence-Méditerranée-Coych, Dieppe Seine-Maritime, Bouygues Telecom et Mitsubishi-Mécénat Chirurgie Cardiaque-Escp Eap. Au général avant jury, Bouygues Telecom skippé par Pierre Loïc Berthet prend la tête ce jour et possède trois points d’avance sur Capsport (Xavier Lecoeur) suivi à un point derrière par Ville d’Antibes-Nec (Julien Farnarier et Serge Madec).

Accenture au départ de l’étape
Photo : JM.Liot

C’est hier à 14 heures précises que les trente-sept inscrits à cette 26e édition du Tour de France à la Voile ont franchi la ligne de départ de ce parcours de ralliement long de 107 milles (199 km). Après une longue bagarre de bords de près au ras des falaises de Haute-Normandie, ce sont les bateaux les plus à terre qui s’en sortiront le mieux. A Antifer où un pointage officiel est effectué, c’est Capsport qui passe en 1er à 20h53. Il est suivi par Ville de Genève-Carrefour Prévention et Toulon-Provence-Méditerranée-Coych. Bouygues Telecom est alors 5e, Joe Fly 7e, Région Ile de France 8e, Dieppe Seine-Maritime 10e et Ville d’Antibes-Nec 11e. La mauvaise opération est pour Théoule Mandelieu-Mbh qui pointe en 32e position.

Vers 22 heures, le vent de nord-ouest qui tombe progressivement depuis quelques heures prend un peu de coffre et s’installe à 10 nœuds permettant aux bateaux de faire route directe. La flotte marche alors à 6/7 nœuds mais la nuit arrive avec son lot de surprises. Un nouveau changement de vent du nord-ouest à l’ouest-sud-ouest attend la flotte, des paquets d’algues se prennent dans les safrans et autres arbres d’hélice (support de l’hélice) sans oublier les courants caractéristiques de la Baie de Seine, tel est le menu de la nuit. La flotte descend alors vers le fond de la Baie de Seine pour se protéger et profiter des principaux courants. Ce sont les Antibois qui, restés au-dessus de la flotte, déclenchent leur virement de bord au bon endroit et au bon moment, soit avec une nouvelle bascule du vent au nord-ouest et prennent le contrôle de la flotte.

Tout le monde est collé-serré mais les moindres mètres gagnés sont décisifs puisqu’une dizaine de bateaux arriveront en moins de dix minutes ! Ensuite, le bateau antibois contrôle et assure une superbe victoire dans cette course qui était de coefficient 2. Bonne opération pour Bouygues Telecom qui arrive à intercaler un bateau (Mitsubishi-Mécénat Chirurgie Cardiaque-Escp Eap avec Charles Caudrelier Benac à bord) entre lui et Capsport. De ce fait, Bouygues Telecom (401 pts) prend la tête du Général avec trois points d’avance sur Capsport (398 pts). Ville d’Antibes-Nec est 3e avec 397 points. Suite à un contrôle à l’arrivée, Toulon-Provence-Méditerranée-Coych n’ayant pas de tourmentin à bord aura une pénalité de deux points minimum.

- Yann Eliès (Ville d’Antibes-Nec) : « Le mot qu’il faut retenir pour cette course est : transpercer la flotte. C’est ce que nous avons fait. Nous avons eu aussi l’initiative du dernier virement de bord en Baie de Seine et c’est là que s’est jouée la régate. Il n’y a pas de doute en plus : la vitesse Vitesse #speedsailing rend intelligent et nous avons été rapides ! ».

- Kito de Pavant (Capsport) : « Il y a eu trop de confiance dans cette histoire Histoire #histoire . Nous nous sommes fait passer au petit jour. Il y a eu une grosse bascule au nord-ouest qui a favorisé ceux au large du groupe. Et surtout, nous avons eu de gros paquets d’algues que nous avons enlevés sauf un qui était dans l’arbre d’hélice, ce qui n’a rien arrangé ! »

- Pierre Loïc Berthet (Bouygues Telecom) : « On est dans le coup mais on s’en sort très bien ! Il est clair que Capsport sera un de nos clients les plus sérieux. L’an dernier, il fallait un point pour gagner, aujourd’hui on en a gagné quatre sur eux, c’est bien ! ».

• CLASSEMENT GENERAL
- AVANT JURY APRES L’ETAPE DE RALLIEMENT DIEPPE / CHERBOURG - OCTEVILLE

Rang Nom du bateaux Total Points
- 1 BOUYGUES TELECOM 401
- 2 CAP SPORT 398
- 3 VILLE D’ANTIBES NEC 397
- 4 TOULON-PROVENCE-MEDITERRANEE-COYCH 378
- 5 DEFI PARTAGE 376
- 6 REGION ILE DE France 370
- 7 THEOULE MANDELIEU-MBH 367
- 8 JOE FLY SAILING TEAM 338
- 9 COTES D’ARMOR 312
- 10 SOUTHERN SUN-TEAM AUSTRALIE 304
- 11 VILLE DE GENEVE-CARREFOUR PREVENTION 302
- 12 CSC ESSEC 299
- 13 MITSUBISHI MECENAT CHIRURGIE CARDIAQUE-ESCP EAP 297
- 14 DIEPPE SEINE-MARITIME 294
- 15 THALES 293
- 16 BREST Brest #brest GRANDES ECOLES ENSIETA ENST BRETAGNE 278
- 17 CODIAM - ENSP -dh 263
- 18 INSA 262
- 18 VILLE DE DOUARNENEZ Douarnenez #Douarnenez -ARMOR LUX 262
- 20 DEFI TOTAL GRANDES ECOLES ENSAM ESSEC 253
- 21 ESTUDINES.COM PORT DE COMMERCE 248
- 22 TEPACAP 245
- 23 ACCENTURE 243
- 24 DEFI SEP-LEONARD DE VINCI- ESTACA 240
- 25 SAINT PAUL- ILE DE LA REUNION 239
- 26 BELVEDERE-MARTINIQUE-LES COPAINS A BORD 232
- 27 L’ENFANT@L’HOPITAL X-HEC 228
- 28 REGION ARCHIPEL GUADELOUPE 221
- 29 NANTES SAINT NAZAIRE 220
- 30 BIENNE VOILE 212
- 31 ESPOIRS AQUITAINS PIPOLAKI 209
- 32 PSA-PEUGEOT CITROEN 201
- 33 MER & MAISON-BERMUDES CENTRALE PARIS 186
- 34 SOUTHAMPTON INSTITUTE-ALPHA LAVAL 184
- 34 DEFI JEAN BART 184
- 36 T SERVICE INTERIM REGION DE BRUXELLES CAPITALE 178
- 37 ENTPE ENSA ENSC SECURITE ROUTIERE 169

• Classement de l’étape de ralliement Dieppe / Cherbourg-Octeville

- 1 VILLE D’ANTIBES NEC
- 2 TOULON-PROVENCE-MEDITERRANEE-COYCH
- 3 DIEPPE SEINE-MARITIME
- 4 BOUYGUES TELECOM
- 5 MITSUBISHI MECENAT CHIRURGIE CARDIAQUE-ESCP EAP



A la une