SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Salon Nautique

Le Fun Power dope l’Europe à la puissance skiff

mardi 4 décembre 2001Christophe Guigueno

image 300 x 158Laurent Brossat devant le Fun Power exposé au salon nautique de Paris. Photo : Ch.Guigueno
La carène possède un air d’Europe. Laurent Brossat, son architecte et constructeur, avoue justement être un ancien régatier de cette série. Il a aussi navigué en Laser et s’est inspiré des skiffs, les 18 pieds australiens, pour dessiner un dériveur en solitaire de la nouvelle génération.

Ce qui marque au premier abord, c’est la carène typique de celle d’un Europe, en plus plat. Les bordés sont prolongés d’ailes intégrées au moule de pont et de coque à la façon des nouveaux dériveurs en double. De chaque côté, trois foot straps se suivent le long du plat bord...

Une coque plate de 3,58 m (25 cm de plus que l’Europe) et des foot straps : ce dériveur se barre donc au trapèze. Comme un Hobby Cat 17 ! On peut alors jeter alors un oeil vers le plafond du hall du salon nautique et apprécier la taille du gréement. C’est bien le plan de voilure d’un Finn modernisé qui donne la ‘power’ à l’engin !

“Un mât à rétreint en aluminium AG+ a remplacé l’ancien gréement en deux parties” explique Laurent Brossat. Les deux haubans aident à supporter la charge supplémentaire du barreur de 55 à 90 kg (!) qui va se suspendre au bout du trapèze. La grand-voile entièrement latée assure donc ses 9 m2, un de moins que le Finn, plus long et bien plus lourd.

En effet, côté poids, le Fun Power affiche ses 65 kg, à peine plus qu’un Laser bien construit. Il peut ainsi se transporter sur le toit d’une voiture pour effectuer des sauts de puces de lac en lac et même de mer à mer. Avec 43 unités vendues depuis sa création, le Fun Power est d’ores et déjà un succès, tant en France qu’en Suisse et Belgique. “Nous en construisions 10-12 par année, mais cette année on devrait en fabriquer 20” ajoute le patron de M2M.

Commercialisé à moins de 30 000 F / 4500 Euros (26 000 F prix salon), le Fun Power est en effet moins cher que ses deux aînés, l’Europe et le Laser. Reste à organiser des épreuves spécifiques pour celles et ceux qui veulent ajouter le plaisir de la régate à celui de la puissance.



A la une