SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Route du Rhum • Point course

L’Anglais Mike Golding nouveau leader des monocoques

Les trois premiers multis se tiennent en 6 milles

mercredi 13 novembre 2002Information Route du Rhum

Loïck Peyron (Fujifilm) tient la pole position au petit matin (classement de 4 heures), mais il est collé-serré avec Sodebo de Thomas Coville et Rexona Men d’Yvan Bourgnon. Trois trimarans en 6 milles au classement général et tous ont la même attente : le passage du front avec cette fameuse bascule du vent au Nord-Ouest qui devrait arriver en fin de matinée. Une rotation du vent qui leur ferait alors quitter cette physique allure de près, tant pour l’homme que pour la machine, pour trouver un vent de travers qui les propulserait alors en route directe vers les Açores. Un petit paradis comparé à l’enfer vécu en ce moment… Côté monocoques, même ambiance. Le vent monte dans les tours avec les passages nuageux et Mike Golding (Ecover) en profite pour prendre la tête au pointage de 20 heures hier soir, et la conserver à celui de 4 heures ce jour en Classe IMOCA Imoca #IMOCA . Une journée importante pour Mike que celle d’hier, puisque s’il prenait la tête de cette 7e Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum , il apprenait également qu’il allait être papa d’un petit garçon… Autre nouvelle de fin de nuit, Temenos de Dominique Wavre abandonne.

Conditions : Vent d’Ouest Sud-Ouest de 25/30 nœuds avec rafales dans les grains à 50/55 nœuds.

Le trimarand e Jean Le Cam en réparation à Camaret
Photo C.Vadet / Bonduelle

  Multicoques :

Loïck Peyron (Fujifilm) est en tête du classement de cette fin de nuit. Il pointe à 2 958 milles de l’arrivée et trouve, calé juste sous son vent, Rexona Men d’Yvan Bourgnon qui pointe en 3e position au classement de 4 heures. Pour information, Loïck Peyron se trouvait au pointage de 4 heures à 650 milles des Açores. Entre les deux, Thomas Coville (Sodebo) placé sur une route plus Nord est également bâbord amures (vent venant de la gauche). Une même allure pour une même attente. Tous traversent un front et se trouvent dans une zone de transition entre deux systèmes marquée par de violents passages de grains. « La nuit n’a pas été terrible lâche Thomas à la vacation de 4h30. J’étais à un moment à l’intérieur et le vent s’est mis à accélérer très fort. J’ai eu à ce moment-là 50 à 55 nœuds de vent alors que j’étais toilé pour 35… J’ai sauté sur le pont et choqué tout en grand. La grand-voile est passée dans les galhaubans et j’ai cassé plusieurs lattes. C’est vraiment chaud… Je suis vraiment dans un système merdique ! Mais bon, rien de bien grave, juste de quoi ronchonner… ». Et quelques instants plus tard, il conclue : « Je vais vous quitter car je n’ai jamais vu une courbe de baromètre chuter aussi rapidement, je pense que je vais prendre quelque chose sur le coin du nez dans quelques instants ! ». Et tous sont soumis au même régime… « Tu vois une masse nuageuse bleutée un peu lugubre arriver sur toi et là, le vent passe de 35 à 52 nœuds. Cela dure un quart d’heure … » souffle Franck-Yves Escoffier (Crêpes Whaou !) leader en multicoques 50 pieds et comptant 95 milles d’avance sur la seconde, Anne Cazeneuve sur Yachting-casino.com.

Monocoques :

« C’est simple c’est l’enfer ! On a 35 à 40 nœuds de vent en ce moment et la mer est de face ! lâche Roland Jourdain (Sill). J’attends ce satané virage au Nord-Ouest… Pour le moment, on essaye de préserver le matos. Les positionnements ? Oui, quand on peut les voir tellement cela remue, c’est bien ! ». Sans commentaires et même ambiance que ses copains à trois pattes. Les flottes Monocoques essuient ses passages de grains violents et chacun y va de sa recette. Si certains comme Mike Golding (Ecover) en profite pour se glisser en pole position devant Sill, d’autres préfèrent lever le pied. « C’est simple, moi je viens de me mettre à la cape lâche Jérôme Thiriez sur Passion Entreprendre (2e au classement Monocoques Classe III derrière Storage Tek). Je suis trop fatigué et il faut que je me repose ! Je vais attendre que le vent baisse… ». Chacun y va donc de sa recette. De son côté, l’australien Nick Moloney (Ashfield Healthcare) est solide leader au classement Monocoques 50 pieds

Enfin Temenos de Dominique Wavre a annoncé qu’il faisait demi-tour à 1h30 cette nuit. « J’étais dans le cockpit quand j’ai entendu un grand bruit sous le vent, le foc s’est mis aussitôt à battre violemment. J’ai éclairé la voile immédiatement et constaté l’ampleur des dégâts. Il a explosé sur plusieurs mètres au-dessus de l’écoute, il est en lambeaux ! ». Et s’il envisage la possibilité d’une escale technique sur les côtes espagnoles dont il est à 300 milles, Dominique calcule rapidement « devoir continuer sans une voile aussi indispensable ou avec 600 milles de retard anéantit tout espoir de finir dans le paquet ».Hier soir, Dominique était alors en 4e position à moins de 60 milles du leader.   Pierrick Garenne  


CLASSEMENT 13/11/02 03:00:00 GMT

  Multicoques 60 ORMA
- 1-Fujifilm ;Loick Peyron ; 2958.4 milles de l’arrivée
- 2-Sodebo ;Thomas Coville ; 2962.4
- 3-Rexona Men ;Yvan Bourgnon ; 2963.7
- 4-Foncia ;Alain Gautier ; 3006.9
- 5-Géant ;Michel Desjoyeaux ; 3072.8
- 6-Sopra Group ;Philippe Monnet ; 3079.3
- 7-Banque Populaire ;Lalou Roucayrol ; 3079.5
- 8-Biscuits La Trinitaine - Ethypharm ;Marc Guillemot ; 3080.5
- 9-Sergio Tacchini ;Karine Fauconnier ;3 082.1
- 10-TechnoMarine ;Steve Ravussin ; 3128.1
- 11-Bonduelle ;Jean Le Cam ; 3424.9
- 12-Belgacom ;Jean-Luc Nélias ; 3442.9
- 13-Bayer CropSciences ;Frederic Le Peutrec ; 3467.8
- ABD-TIM ;Giovanni Soldini
- ABD-Gitana X ;Lionel Lemonchois
- ABD-Groupama ;Franck Cammas
- ABD-Eure&Loir-Lorénove ;Francis Joyon
- ABD-Banque Covefi ;Bertrand deBroc

Monocoques 60 IMOCA
- 1-Ecover ;Mike Golding ; 2937.6 milles de l’arrivée
- 2-Sill ;Roland Jourdain ; 2944.1
- 3-Kingfisher ;Ellen McArthur ; 2961.9
- 4-60e Sud ;Didier Munduteguy ; 3053.4
- 5-Arcelor-Dunkerque ;Joé Seten ; 3061.4
- 6-Virbac ;Jean Pierre Dick ; 3079.3
- 7-UUDS ;Miranda Merron ; 3085.0
- 8-Garnier Belgium ;Patrick De Radiguès ; 3113.6
- 9-Tir Groupé-Montres Yéma ;Mike Birch ; 3143.0
- 10-Dinan Pays d’Entreprises ;Frédéric Lescot ; 3176.4
- 11-Ciments St Laurent-Ocean ;Georges Leblanc ; 3240.8
- ABD-VMI ;Sébastien Joss
- ABD-La Rage de Vivre ;Loïck Pochet
- ABD-Temenos ;Dominique Wavre 
- Non localisé-L’Heautontimoroumenos ;Antoine Koch
- Non localisé -Leasecom-Ymag ;Elie Canivenc
- Non localisé -Millimages-Gédéon ;Patrick Favre

Monocoques Classe 1
- 1-Ville de Dinard ;Bruno Reibel ; 3232.8 milles de l’arrivée
- ABD-Un Autre Regard Ensemble pour l’UNHCR ;Nicolas Peitrequin

Monocoques Classe 2
- 1-Ashfield Healthcare ;Nick Moloney ; 3111.2 milles de l’arrivée
- 2-Florys ;Luc Coquelin ; 3125.3
- 3-Branec III ;Roger Langevin ; 3164.9
- 4-Mille Visages ;Hervé Vachée ; 3165.6
- 5-Adecco Etoile Horizon ;Bob Escoffier ; 3205.9
- 6-Laiterie de Saint Malo ;Clément Surtel ; 3221.4
- 7-Défi Vendéen ;J. F. Durand ;3438.0
- 8-République Dominicaine ;Yannick Bestaven ; 3464.2
- ABD-Apic A3S ;Christophe Huchet

Monocoques Classe 3
- 1-Storage Tek ;Regis Guillemot ; 3111.5 milles de l’arrivée
- 2-Passion Entreprendre ;Jérôme Thiriez ; 3184.3
- 3-Grain de Soleil ;Etienne Svilarich ; 3198.9
- 4-Hellomoto ;Conrad Humphreys ; 3320.3
- 5-Fantasy-Forest ;Alain Grinda ; 3455.6

Multicoques Classe 2
- 1-Crepes Whaou ! ;F. Y. Escofier ; 2979.9 milles de l’arrivée
- 2-Yachting-casino.com ;Anne Cazeneuve ; 3075.0
- 3-Vaincre la mucoviscidose ;Hervé Cleris ; 3085.4
- 4-Région Archipel Guadeloupe ;Claude Thelier ; 3096.1
- 5-Lehning-Lapeyre-LPP-Blanchet-Gourbeyre ;P.Y. Guennec ; 3259.4
- 6-Groupe France Epargne ;Patrick Morvan ; 3454.4
- ABD-E-Sat Tri Sélectif ;Pascal Quintin
- ABD-Chaleur Fioul Elan ;Didier Levillain



A la une