SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Route du Rhum

Mike Birch pour une sixième Route du Rhum et une première en monocoque

A 71 ans le Canadien sera au départ de St Malo le 9 novembre prochain !

vendredi 11 octobre 2002Christophe Guigueno

C’est leur grand-père à tous ! Il a participé à la naissance des transatlantiques en solitaire. Il a régaté contre Éric Tabarly, Alain Colas, Florence Arthaud, Philippe Poupon, Laurent Bourgnon et Loïck Peyron. Le 9 novembre prochain, pour ses 71 ans, le Canadien va prendre part à sa sixième Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum  ! Sa première sur un monocoque.

Photo : Ch.Guigueno / Pipof.com/voile

Mike Birch sera au départ de St Malo le 9 novembre prochain à la barre du plan Briand que lui prête Philippe Monnet. Et pourtant, Mike Birch est l’homme des multicoques ! Il n’a jamais fait le tour du monde en solitaire (Vendée Globe ou Around Alone). Son palmarès commencé en 1976 s’est bâti sur ses exploits à la barre de multicoques de course, du petit trimaran Val de Walter Green au catamaran géant de Nigel Irens…

C’était il y a 27 ans… Arrivée de la Transat Anglaise. Éric Tabarly arrive de nulle part dans la brume. Seul sur le maxi-monocoque Pen Duick VI, il remporte la course promise à Alain Colas et son gigantissime Club Méditerranée. A la troisième place, un petit trimaran de neuf mètres de long mené par un ancien cow-boy canadien vient perturber l’histoire Histoire #histoire de la course au large. L’avenir est au multicoques ultra légers. L’homme s’appelle Mike Birch.

Deux ans plus tard, Mike entre dans l’histoire Histoire #histoire en remportant la première Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum créée et organisée par le publicitaire Michel Etévenon. Sous les objectifs d’une caméra et sous les yeux d’un public qui découvre les images d’une arrivée de course au large, Olympus, son nouveau trimaran jaune, rejoint le monocoque de Michel Malinovski. Doucement mais sûrement, la libellule ne fait qu’une bouchée du long cigare noir. Pour 98 secondes, Birch crée l’histoire de la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum .

Depuis, il sera de toutes les éditions ! En 1982, année de la victoire de Marc Pajot devant Bruno Peyron, il prend la troisième place sur un petit catamaran de 15 mètres. Vital est dessiné par un architecte naval anglais inconnu : Nigel Irens. Quatre ans plus tard, Irens lui dessine Formule TAG. Le premier ’No Limit’. Des plus petits multicoques de course au large, Birch est passé au géant à la barre de son catamaran de 24 mètres. Il s’oppose alors à Loic Caradec (Royale 2, 25,91m) ou Pierre Follenfant (Charente Maritime 2, 25,91m). Mais c’est Philippe Poupon qui s’impose avec un trimaran plus raisonnable. Fleury Michon VIII, 22,80 m, a lui aussi été dessiné par Nigel Irens.

Pour l’édition 1990, la course au large est limitée aux voiliers de 60 pieds. C’est la naissance de la future classe ORMA qui domine actuellement les transatlantiques professionnelles. Mike s’inscrit avec son Fujicolor 2 dont il laissera plus tard le poste de skipper à Loïck Peyron. C’est l’heure de la retraite pour Birch ? Absolument pas ! Si le marin ne fera plus partie de la caste des skippers professionnels, il veut encore naviguer. En 1994, il repart avec Biscuits La Trinitaine. Ce trimaran de 18 mètres est l’ancien voilier de Poupon, puis d’Arthaud. Mais pour la première fois, il ne terminera pas le Rhum. Son mât s’est brisé.

En 1998, son ami et ancien sponsor Claude Develay lui demande de le remplacer à la barre de Nootka, encore un plan Irens mais de 16 mètres ’uniquement’. Onzième à Pointe à Pitre, Birch se glisse parmi les meilleurs monocoques de 60 pieds. Une classe de bateaux qui gîtent qu’il connaît peu. Le voici pourtant de retour, 24 ans après sa première Route du Rhum, sur un monocoque ! Et si Mike arrive en Guadeloupe, ce sera sûrement devant quelques trimarans…


Palmarès : 27 ans de course au large !
- 2000 : Transat Québec - St Malo sur Eléphant Bleu (tri 53’)
- 1998 : 11e Route du Rhum sur Nootka (Tri 53’)
- 1996 : 3e Europe 1 Star ; 5e de la Québec-Saint Malo
- 1995 : 5e Open UAP
- 1994 : Abandon Route du Rhum sur démâtage
- 1993 : 4e de la Québec-Saint Malo
- 1992 : 1er Championnat du Monde FICO
- 1991 : 1er Championnat du Monde FICO ; 2e La Baule-Dakar sur Fujicolor II ; 2e Open UAP sur Fujicolor II ; 1er Trophée des Multicoques sur Fujicolor II
- 1990 : 4e Route du Rhum sur Fujichrome
- 1989 : 1er classe II Lorient-Saint Barth-Lorient sur Fujicolor (Tri 60’)
- 1988 : abandon dans la C Star ; 2e de sa classe de la Québec-Saint Malo
- 1986 : 4e Route du Rhum sur Formule TAG
- 1985 : 1er Monaco-New-York sur Formule TAG ; Record : 500 miles/24h sur Formule TAG (cata 80’)
- 1983 : 1er classe 50’ Lorient-Les Bermudes-Lorient sur Vital
- 1982 : 3e général et 1er classe 50’ Route du Rhum sur Vital (Cata 50’)
- 1978 : 1er Route du Rhum sur Olympus (Tri 45’ devant Malinowski à 98 secondes)
- 1976 : 3e Transat Anglaise sur Third Turtle (Tri 30’)


A la une