SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Solitaire du Figaro

Fin de Solitaire pour les Créaline

Sébastien Josse termine 11e et Armel Le Cléac’h 15e

jeudi 29 août 2002Christophe Guigueno

image 300 x 158Armel Le Cléac’h, neuvième dans la baie de Cherbourg. Photo : Ch.Guigueno / Pipof.com/voile
C’est fini pour la Solitaire du Figaro 2002. Neuvième et seizième ce matin, Armel Le Cléac’h et Sébastien Josse terminent respectivement quinzième et onzième du classement général à l’issue de quatre étapes très disputées.

Le mieux classé des deux Figaristes du Team Créaline boucle sa Solitaire estivale à moins de deux heures du vainqueur, Christophe de Pavant, le skipper de Malice. Derrière Sébastien Josse, Armel Le Cléac’h termine à 3h41 du premier. Seconds en 2001 et 2000, Sébastien et Armel n’obtiennent pas une place dans les dix premiers mais cette édition de la Solitaire aura été la plus serrée avec les dix premiers concurrents qui terminent la course en une heure d’écart. Moins que l’écart entre Éric Drouglazet (premier l’an passé et neuvième cette année) et Sébastien en 2001 ! "C’est la loi du sport !" conclue Sébastien en mettant pied à terre à Cherbourg. "J’ai joué comme les autres et j’ai perdu…" explications.

Une quatrième étape très serrée comme les précédentes

Sébastien Josse : "Cette étape a commencé par un super bord de près. J’étais pas trop mal jusqu’à Ouessant puis j’ai molli. J’ai tenté une option au large en Manche et cela m’a permis de me rapprocher mais ils sont repartis aussitôt. Pour une fois que je ne naviguais pas dans le paquet de tête !"

Armel Le Cléac’h : "C’était une étape dure : la plus dure des quatre pour le sommeil, la nourriture et les conditions météo. La remontée jusqu’à Ouessant s’est déroulée au près avec le vent dans l’axe et qui montait en force au fur et à mesure que nous remontions vers la Bretagne. Il y avait en plus une mer très croisée. Moi, j’ai attaqué dans l’Est à la fin mais cela n’a pas payé/ Ensuite, les conditions étaient très différentes avec de la pétole sous spinnaker. Cela s’est terminé sur un long bord de Ouessant au Raz Blanchard. Ça s’est étiré par l’avant. Je voyais les premiers devant mais on est arrivé trop tard au Raz Blanchard. Il y a eu alors un second départ. Je suis quand même content car j’ai réussi à garder ma place dans les dix premiers."

Une Solitaire du Figaro exceptionnelle

Sébastien Josse : "Il n’y a pas eu trop de passages à niveau sur cette quatrième étape et cela revenait par derrière à chaque fois. Finalement cela se joue à rien du tout entre les dix premiers. Ça change des autres éditions !"

Armel Le Cléac’h : "Il me manque une étape. Celle où j’ai perdu trois heures en déchirant mes spis. Mais je suis content de mes trois autres étapes car j’ai terminé dans les dix premiers à chaque fois."

Un beau vainqueur, unanimement apprécié

Sébastien Josse : "Je suis bien content que ce soit Kito de Pavant qui ait gagné. C’est un vieux briscard qui n’a pas le même parcours que nous autres. C’est un peu un ’amateur professionnel’ ou… un ’professionnel - amateur’ puisqu’il ne passe pas autant de temps que nous sur l’eau en Figaro-Bénéteau.

Armel Le Cléac’h : "Bravo ! Il a fait un très beau Figaro. Ce n’était pas facile de partir en tête du classement général au départ de cette dernière manche. A chaque étape, il a été tout le temps dans le paquet de tête. C’est un beau vainqueur !"

Comme pour les autres concurrents de la Solitaire, c’est la dernière Solitaire du Figaro pour Sébastien à la barre du vieux Bénéteau. Sa dernière Solitaire tout court ? "Non ! Ce n’est pas ma dernière Solitaire du Figaro. Je ne reviendrais pas l’année prochaine mais je reviendrai après" prévient Sébastien qui va maintenant préparer la Route du Rhum à la barre d’un monocoque Open de 18 mètres de long.

Armel quant à lui va terminer la saison Figaro et vise une place d’honneur au classement du championnat de France des Solitaires. Objectif : terminer dans les six premiers et améliorer son classement de 6e obtenu l’an passé.

Classement de la 3e étape Gijon-Cherbourg
- Rg Skipper N° Bateau Temps
- 1 ELIES Yann 9 Groupe Generali Assurances arrivé le 29:08:02 à 10h43
- 9 LE CLÉAC’H Armel 6 Créaline arrivé le 29:08:02 à 11h11
- 16 JOSSE Sébastien 2 Créaline arrivé le 29:08:02 à 11h16

Classement Général au temps après 4 étapes
- Rg Skipper N° Bateau Temps
- 1 DE PAVANT Christophe 8 Malice en 327h20’56’’
- 2 CHIORRI Gilles 24 32 01 de Météo Consult à 23’00’’
- 3 CAUDRELIER Charles 5 Bostik Findley à 30’35’’
- 11 JOSSE Sébastien 2 Créaline à 1h56’09’’
- 15 LE CLÉAC’H Armel 6 Créaline à 3h41’06’’


Dans la même rubrique

Solitaire du Figaro : Ronan Guérin en tête en approche du raz Blanchard

Solitaire du figaro : Petit au large des Côtes d’Armor

Solitaire du Figaro : Droug, Beyou, Kito et les autres…

Solitaire du Figaro : La flotte se divise à l’approche de Ouessant


A la une