SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Solitaire du Figaro

Droug, Beyou, Kito et les autres…

mercredi 28 août 2002Information Solitaire du Figaro

Il fait nuit, mais subitement on y voit plus clair. Eole a calmé ses ardeurs, comme prévu. A Ouessant, sur le coup des 3 heures du matin, on a vu Drouglazet, Beyou, Guérin, De Pavant, Riou, Chiorri… Tous devant pour le deuxième acte de la quatrième et ultime étape de La Solitaire du Figaro. Sur fond de Manche, de courants et de vent léger… toujours dans le nez.

Changement de décor. « L’intrigue se déroule comme prévu. Deux heures avant le passage d’Ouessant, le vent de nord-nord ouest a commencé à mollir. Cela glisse bien sur la mer redevenue parfaitement lisse. Il fait très froid, preuve que la dorsale anticyclonique s’installe. » Voilà les dernières nouvelles du bateau de Direction de Course. On l’a compris, les solitaires plantent désormais l’étrave vers un nouveau système météo. Fini la brise générée par un centre dépressionnaire, place aux petits airs anticycloniques : 10 nœuds de nord-nord ouest.

A l’issue d’une belle partie de louvoyage dans la brise et la mer démontée, le passage d’Ouessant tape les trois coups du dernier acte des quatre étapes de la course. En route pour l’épilogue sur fond de coups tactiques au gré des courants, des îles et des cailloux, qui parsèment la Manche. Il y a de la mistoufle dans l’air et ce n’est pas pour déplaire à tous ceux qui occupent les premiers rôles, toujours bien accrochés à la barre pour de nouveaux coups de théâtre. Sûr qu’il faudra compter avec Kito de Pavant (Malice), leader au classement général, en embuscade et bien en poste, à un mille du coriace Eric Drouglazet (David Olivier). Gare aussi à Jérémie Beyou (Delta Dore), Vincent Riou (PRB) et Gilles Chiorri (32 01 de Météo Consult)… Tous ceux là jouent gros au classement général et semblent fin prêts à jouer des vents et des courants pour se partager les honneurs à Cherbourg-Octeville. Plus que jamais, tous les coups tactiques sont permis !

Echos du large

Eric Drouglazet : « Au bout, sans dormir »
- « Je pense que je suis devant… à moins qu’il y ait quelques cocos devant. Les conditions qu’on a eues, même si ce n’est pas très agréable pour la personne, j’aime plutôt. Et à vrai dire, cela ne m’aurait pas dérangé qu’on ait 10 nœuds de plus ! Maintenant, je vais essayer de rester devant. J’espère que la pétole va nous permettre, pour une fois, de creuser l’écart par devant. Je vais essayer de naviguer vite. Dans ma position, je ne vais pas faire n’importe quoi, comme tenter des options suicides. Mais plutôt creuser à la régulière. Je n’ai pas dormi du tout. Mais je suis en forme et je dois pouvoir aller jusqu’au bout sans dormir ! »

Kito de Pavant (Malice) : « Va falloir se bagarrer »
- « Ca va ! On a terminé notre petit louvoyage entre Gijon et Ouessant. Ca se passe bien et je suis assez content d’avoir récupéré un peu du retard de l’autre jour. Le près, c’est toujours difficile à appréhender mais j’étais certain qu’il fallait favoriser le côté ouest sur la fin… et c’est ce que j’ai fait. Il nous reste 180 milles en Manche, avec pas beaucoup de vent et beaucoup de courant. Il va falloir se bagarrer. Je vais tout faire pour ne pas perdre de terrain sur les garnements de devant. Je suis en forme. Je n’ai pas dormi, mais là je pense m’accorder une demi-heure de repos. »

Jérémie Beyou (Delta Dore) : « Bien appréhender Ouessant »
- « Je ne vois pas grand monde devant… hormis Drouglazet. Derrière, je vois Guérin et Kito, qui ne veut pas lâcher. Il fallait bien appréhender l’approche d’Ouessant dans le courant. A présent, il faut faire des petits réglages, mais pas ce n’est pas violent. »

Erwan Tabarly (Thales-Armor Lux) : « Pas de calculs à faire »
- « On est en train de contourner Ouessant. Je pense qu’il n’y a que dix bateaux devant. Hier, j’ai eu un peu peur de ma place mais j’ai dû remonter un peu. Pour la suite, ça va changer… après la brise, on va avoir des petits airs au près. Tout est encore possible. Le classement général est tellement serré qu’il n’y a pas de calculs à faire ! »

Ronan Guérin (Saint-Nazaire-Escal’Atlantic) :"Encore des choses à faire !"
- « Je me situe avec Droug, Beyou et Kito… et je présume que je ne suis pas très loin d’être dans les premiers. Je suis en train de réfléchir à ce que je vais faire pour Cherbourg. Il y a des choses à faire s’il n’y a pas de vent et de courant. Je bosse dessus ! J’espère bien naviguer et avoir de la réussite dans mes choix. C’est important, c’est ma dernière étape sur le Figaro et c’est la fin de sept ans de courses et régates à la barre du bateau. Ce qui est sûr, c’est que Jérémie et Kito, qui ont deux heures d’avance au classement général sur moi, n’ont pas la même mobilité d’options. Je ne vais pas faire n’importe quoi et je n’ai pas encore trouvé la solution. Mais si je trouve une stratégie, j’en profiterai pour m’égarer dans la nuit étoilée ! »


Classement à 4h00
- Rg Skipper N° Bateau Jour Heure Lat Long Cap Vit Vmg Dist
- 1 DROUGLAZET Eric 1 David Olivier 28/08 04:00 48°29,2N 05°08,1 38 6,2 6,1 159,80nm
- 2 BEYOU Jérémie 3 Delta Dore 28/08 04:00 48°28,9N 05°08,3 39 6,2 6,2 à 0,30nm
- 3 GUERIN Ronan 150 Saint-Nazaire / Escal’Atlantic 28/08 04:00 48°28,5N 05°08,8 41 6,3 6,2 à 0,70nm
- 4 DE PAVANT Christophe 8 Malice 28/08 04:00 48°28,3N 05°09,1 39 6,0 6,0 à 1,00nm
- 5 RIOU Vincent 85 PRB Produits de Revêtement du Bâtiment 28/08 04:00 48°27,5N 05°09,9 18 5,7 5,7 à 1,90nm
- 6 CHIORRI Gilles 24 32 01 de Météo Consult 28/08 04:00 48°27,4N 05°09,5 23 6,0 5,9 à 2,10nm
- 7 ATTANASIO Romain 51 Port Trebeurden 28/08 04:00 48°26,2N 05°10,2 21 5,5 5,5 à 3,20nm
- 8 CHABAGNY Thierry 147 Petit Navire Le Bon Goût du Large 28/08 04:00 48°24,8N 05°08,3 28 5,7 5,1 à 4,70nm
- 9 ELIES Yann 9 Groupe Générali Assurances 28/08 04:00 48°24,7N 05°10,7 352 4,0 3,9 à 4,80nm
- 10 LE CLEAC’H Armel 6 Créaline 28/08 04:00 48°24,2N 05°09,7 350 3,9 3,9 à 5,30nm
- 11 VICARIOT Philippe 44 Thales 28/08 04:00 48°24,1N 05°08,5 14 4,6 4,4 à 5,50nm
- 12 TABARLY Erwan 7 Thales - Armor Lux 28/08 04:00 48°23,9N 05°08,8 32 5,7 5,1 à 5,60nm
- 13 MARSSET Bertrand 22 Passion 28/08 04:00 48°23,5N 05°08,9 33 5,7 5,1 à 5,90nm
- 14 PETIT Benoit 201 Top’Océan 28/08 04:00 48°23,3N 05°08,9 34 5,8 5,1 à 6,20nm
- 15 KOCH Antoine 10 Saunier Duval 28/08 04:00 48°22,8N 05°11,0 31 5,1 4,9 à 6,70nm
- 16 JOSSE Sébastien 2 Créaline 28/08 04:00 48°22,7N 05°07,9 36 6,1 5,1 à 6,90nm
- 17 TOULORGE Alexandre 35 Cherbourg - Crédit Mutuel 28/08 04:00 48°22,3N 05°09,5 34 5,8 5,3 à 7,20nm
- 18 CAUDRELIER Charles 5 Bostik Findley 28/08 04:00 48°21,9N 05°09,1 35 5,9 5,3 à 7,50nm
- 19 AUDIGANE Sébastien 46 Sport Sans Frontières 28/08 04:00 48°19,8N 05°13,8 32 5,4 5,4 à 10,10nm
- 20 TROUSSEL Nicolas 136 Galinette 28/08 04:00 48°22,0N 05°21,5 40 5,5 5,4 à 11,40nm

Dans la même rubrique

Solitaire du Figaro : La flotte se divise à l’approche de Ouessant

Solitaire du Figaro : Thierry Chabagny, le plus à l’est, se cramponne en tête

Solitaire du Figaro : Les Solitaires à l’épreuve du près dans le golfe de Gascogne

Solitaire du Figaro : Nicolas Troussel mène l’étape au petit jour

image 300 x 158Nicolas arrivant aux Sables dans le peloton de tête... Photo : Ch.Guigueno / Pipof.com/voile

A la une