SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Transat Jacques Vabre

Cammas & Ravussin prennent la tête lors de la dernière nuit en mer

Premiers multicoques attendus au coucher du soleil

dimanche 18 novembre 2001Information Transat Jacques Vabre

La dernière nuit en mer a changé la donne en tête de la course puisque Franck Cammas et Stève Ravussin (Groupama) ont pris le commandement de la flotte alors qu’il ne restait plus que 380 milles à parcourir pour atteindre Salvador de Bahia. Une arrivée qui s’annonce pour la nuit, aux dires du Suisse, vers 20h00 (heure française) soit en fin d’après-midi au Brésil. Une heure importante puisque tout le monde s’accorde à observer que la baie de Tous les Saints est difficile à négocier lorsque le soleil se couche : Les brises thermiques nocturnes s’opposent aux alizés, ce qui rend les derniers milles parfois laborieux entre calmes et petites risées de vent.

En attendant, Franck Cammas avait décidé d’empanner la nuit dernière et naviguait tribord amures sous gennaker avec 20 noeuds de vent. Stève Ravussin : « on est en pleine forme, on a bien récupéré ces derniers temps. Il faut maintenant surveiller Foncia car on estime que Fujifilm est désormais trop loin pour être inquiétant à moins de 16 heures de l’arrivée. On a empanné pour faire le bord le plus rapprochant et nous sommes donc au vent d’Alain Gautier car la brise devrait passer doucement au secteur Nord Est en atterrissant sur les côtes brésiliennes. » Un Alain Gautier qui tente une option pour ce final très ouvert en se glissant sous la route directe et sous son concurrent le plus dangereux.

Il faut dire que les alizés de l’hémisphère Sud ne semblent pas tout à fait conformes aux normes saisonnières. Loïc Le Mignon : « depuis Ascension, nous avons eu beaucoup de lignes de grains, ce qui est étonnant avec de petites pluies, un ciel plutôt couvert et des bascules de vent sous les nuages. En ce moment, Fujifilm glisse sur une belle houle en bâbord amures avec 20 noeuds de vent. Nous devrions arriver à la nuit à Bahia et il reste donc des coups à faire. »

Le podium semble donc définitivement acquis mais l’ordre d’arrivée est loin d’être défini car les derniers milles peuvent relancer le débat si le vent s’essouffle comme prévu devant Bahia. Pour les poursuivants, pas de changement notable, les écarts restant stables. Toutefois, le duel entre Belgacom et Banque Populaire est toujours d’actualité surtout que les deux équipages ont connu des soucis avec leur gennaker. Les voiles sont passées à l’eau samedi après-midi, les émerillons (pièce qui tourne en tête de mât pour enrouler la voile) ayant cassé sur les deux trimarans ! Jean-Luc Nélias a dû monter en tête de mât tout comme Lalou Roucayrol pour récupérer la drisse. Par 25 noeuds de vent et une mer agitée. Belgacom a pu réinstaller son grand gennaker mais pas Banque Populaire dont la voile est déchirée.

Enfin, à l’exception de Pindar Systems, tous les trimarans avaient viré l’île d’Ascension ce dimanche matin et faisaient route vers Bahia au vent portant à plus de 20 noeuds de moyenne.

Duel derrière Sill Plein Fruit

Les deux monocoques britanniques n’en finissent pas de se battre pour la seconde place : Ecover et Casto-Darty-But naviguent toujours à vue et ne se quittent pas d’une étrave ! Encore sous grand voile haute et génois, les deux skippers britanniques attendent que les alizés tournent au Nord Est le long des côtes brésiliennes pour envoyer leur gennaker puis leur spi. Nick Moloney : « Je pense que Ecover sera plus à l’aise si on termine sous spi. Tout va bien à bord de Casto. La nuit est belle et nous avons accéléré avec une brise qui monte à 18 noeuds. » Même son de cloche pour Mike Golding : « Aucun problème à bord. Nous avons gardé des réserves pour le final. Nous sommes vent de travers avec toujours Casto à quelques milles. Les derniers milles seront très tactiques ! ».

A bord de Sill Plein Fruit, c’est la routine même si le rythme s’est élevé. Gaël Le Cléac’h : « On marche à 16 noeuds sous grand voile et solent car le vent adonne, tourne doucement vers l’Est. Nous pensons atteindre la baie de Bahia lundi soir, probablement de nuit. Les conditions sont idéales et nous sommes sous pilote sur une mer plate. Bilou dort et moi, je règle les voiles. C’est plutôt paisible même si la chaleur est vraiment dur à supporter le jour. »

Tous les équipages profitent donc de ces conditions stables pour accumuler des réserves de sommeil afin d’être en pleine forme pour une arrivée qui s’annonce tactiquement délicate à négocier.


- CLASSEMENT 18/11/01 09:00:00 GMT

- MULTICOQUES : 60’ Open
- Rang Nom du Bateau Latitude Longitude Vit Cap Date - Heure Dist. Arrivée Dist. du 1er
- 1 Groupama 13 21.08’ S 34 02.88’ W 23.6 284 18/11/01 08:46:00 266.0 0.0
- 2 Foncia 14 27.44’ S 33 01.40’ W 22.2 293 18/11/01 08:16:00 324.8 58.8
- 3 Fujifilm 13 06.76’ S 32 17.72’ W 20.8 235 18/11/01 08:44:00 367.2 101.2
- 4 Bonduelle 14 07.00’ S 28 35.48’ W 19.8 232 18/11/01 08:46:00 586.6 320.6
- 5 Belgacom 11 45.00’ S 26 48.56’ W 19.6 244 18/11/01 08:46:00 694.4 428.4
- 6 Banque Populaire 11 34.40’ S 25 45.36’ W 14.6 257 18/11/01 08:46:00 757.1 491.1
- 7 Fila 8 56.92’ S 17 34.32’ W 21.4 248 18/11/01 08:46:00 1261.3 995.3
- 8 Nautica 8 24.96’ S 16 05.48’ W 12.1 248 18/11/01 08:46:00 1354.0 1088.0
- 9 Pindar Systems 0 07.88’ S 16 18.16’ W 9.4 098 18/11/01 08:44:00 1948.7 1682.7

- MONOCOQUES : 60’ Open
- Rang Nom du Bateau Latitude Longitude Vit Cap Date - Heure Dist. Arrivée Dist. du 1er
- 1 Sill Plein Fruit 6 17.36’ S 33 20.12’ W 16.2 194 18/11/01 08:46:00 514.3 0.0
- 2 Casto - Darty - But 4 59.76’ S 32 44.80’ W 16.1 205 18/11/01 08:46:00 599.1 84.8
- 3 Ecover 4 58.84’ S 32 40.04’ W 15.1 199 18/11/01 08:44:00 601.7 87.4
- 4 Sme Negoceane 4 23.00’ S 31 38.16’ W 14.7 214 18/11/01 08:46:00 665.8 151.5
- 5 Voilà.fr 3 47.76’ S 32 02.80’ W 13.5 205 18/11/01 08:46:00 682.4 168.0
- 6 Fila 3 56.48’ S 31 18.44’ W 15.9 214 18/11/01 08:46:00 698.9 184.5
- 7 Temenos 3 18.32’ S 31 46.44’ W 13.8 195 18/11/01 08:44:00 715.6 201.2
- 8 Bobst Group Armor Lux 1 38.88’ S 32 05.00’ W 13.2 192 18/11/01 08:46:00 798.1 283.8
- 9 Un Univers de Services 0 14.92’ S 31 35.28’ W 11.1 187 18/11/01 08:42:00 886.4 372.1
- 10 Sollac Atlantique 0 24.80’ N 33 05.52’ W 12.6 183 18/11/01 08:46:00 900.1 385.8
- 11 This Time 0 43.12’ N 30 59.60’ W 11.5 195 18/11/01 08:16:00 948.5 434.2

- MONOCOQUES : 50’ Open
- Rang Nom du Bateau Latitude Longitude Vit Cap Date - Heure Dist. Arrivée Dist. du 1er
- 1 One Dream : One Mission 0 40.20’ N 29 01.16’ W 11.3 214 18/11/01 08:46:00 1005.4 0.0
- 2 Saving 1 42.68’ N 29 57.49’ W 10.8 207 18/11/01 08:45:00 1033.6 28.2
- 3 Tredici 6 10.56’ N 28 59.56’ W 8.6 187 18/11/01 08:46:00 1302.7 297.3
- 4 Setrabio 5 59.76’ N 28 05.48’ W 9.9 182 18/11/01 08:46:00 1313.9 308.6
- 5 BranecIII 9 16.72’ N 27 42.12’ W 6.3 195 18/11/01 08:44:00 1503.8 498.4
- 6 Olympian Challenger 14 08.28’ N 24 25.88’ W 5.6 240 18/11/01 08:46:00 1847.9 842.6



A la une