SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Solitaire du Figaro

Les Créaline arrivent groupés à Crosshaven

Sébastien Josse 8e et Armel Le Cléac’h 9e

jeudi 8 août 2002Redaction SSS [Source RP]

image 300 x 158Sébastien Josse au départ de Boulogne sur Mer. Photo : Ch.Guigueno
La première étape de la Solitaire du Figaro 2002 s’est terminée sous spinnaker et sous la pluie irlandaise ce matin, peu après sept heures. Le premier sur la ligne est finalement Antoine Koch qui devance de quelques minutes Christophe de Pavant et Jérémie Béyou. Les deux skippers Créaline terminent quant à eux l’un derrière l’autre aux huitième et neuvième places à 28 et 33 minutes du vainqueur.

"C’est humide ! C’est la douche écoss… Irlandaise ici !" sont les premiers mots d’Armel Le Cléac’h en débarquant au ponton de Crosshaven. "En plus je suis bien crevé et je n’ai pas beaucoup mangé car on a eu peu de moment de tranquille. Il n’y avait pas d’air au début de l’étape alors il fallait rester très vigilant et puis hier en mer d’Irlande il y avait beaucoup de mer et il fallait aller vite."

Après cette étape où les quinze premiers bateaux ont terminé en cinquante minutes, les solitaires sont épuisés. Sébastien pour sa part a connu un passage à vide alors qu’il était en deuxième position lors de l’entrée en Mer d’Irlande. Un assoupissement et il a aperçu Christophe de Pavant à son vent. Tout s’est alors joué à la résistance sur les derniers milles du parcours.

"Cette étape s’est jouée à Lands End (pointe sud-ouest de la Grande Bretagne)" poursuit Armel. "Deux - trois bateaux étaient plus à l’ouest et ils se sont échappés. Moi, je n’étais pas en très bonne position depuis le départ mais le matin je suis revenu en quatrième position. Finalement, il n’y a pas d’écart à l’arrivée alors on fera les comptes plus tard."

"Je termine entre trente et quarante minutes après Antoine Koch, ce n’est pas grand chose. Cela me rappelle la première étape de l’année dernière où on était tous arrivés à la queue leu leu. C’est donc très bien pour Antoine et pour la course car on a peu de temps de retard !"

Armel et Sébastien vont maintenant mettre à profit cette première journée de repos pour se restaurer et récupérer le sommeil perdu lors des intenses quatre premières journées de régate de la Solitaire du Figaro 2002. Comme l’explique Armel, rien n’est encore joué pour le podium final. Le premier round d’observation s’est terminé par la victoire d’Antoine Koch. Les deux skippers de l’équipe Créaline sont en embuscade entre les deux grands favoris, Gildas Morvan et Éric Drouglazet.

Information Pipof.com pour Créaline

Ordre d’arrivée étape 1 (avant jury)
- 1 KOCH Antoine Saunier Duval arrivé à 7h13’05"
- 2 DE PAVANT Christophe Malice 7h17’43" à 4’38"
- 3 BEYOU Jérémie Delta Dore 7h25’10" à 12’05"
- 4 CAUDRELIER Charles Bostik Findley 7h31’16" à 18’11"
- 5 VICARIOT Philippe Thales 7h33’49" à 20’44"
- 6 CHIORRI Gilles 32 01 de Météo Consult 7h33’30" à 22’25"
- 7 MORVAN Gildas Cercle Vert 7h39’19" à 26’14"
- 8 JOSSE Sébastien Créaline 7h41’39" à 28’34"
- 9 LE CLEAC’H Armel Créaline 7h46’45" à 33’40"
- 10 DROUGLAZET Eric David Olivier 7h46’46" à 33’41"


Dans la même rubrique

Solitaire du Figaro : Arrivée imminentes en début de matinée…

Solitaire du Figaro : Bouleversement à Lands End : Koch prend la tête de la course

image 300 x 158Antoine Koch, dixièmel’an passé, va-t-il surprendre tout le monde ? Photo : Ch.Guigueno

Solitaire du Figaro : Caudrelier-Bénac entre en tête en Mer Celtique

Solitaire du Figaro : "Navigation côtière, louvoyage et petits temps !" pour les Figaristes

image 300 x 158Kito de Pavant à Boulogne sur mer. Photo : Ch.Guigueno

A la une