SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Solitaire du Figaro

Gildas Morvan s’envole devant Boulogne

Une première manche de petit temps en perspective

dimanche 4 août 2002Christophe Guigueno

image 300 x 158Entassement de solitaires à la bouée sous le vent pour la deuxième place. C’est Antoine Koch, au vent, qui va s’en sortir le mieux. Photo : Ch.Guigueno
Boulogne. C’est à douze heures précises que le départ de la première étape de la Solitaire du Figaro a été donné devant Boulogne Sur Mer. Au terme du parcours de départ, à la bouée Radio France, Gildas Morvan (Cercle Vert) a déjà pris une large avance sur ses poursuivants immédiats devancés par Antoine Koch (Saunier Duval) et Éric Drouglazet (David Ollivier).

Peu après neuf heures, les trente huit solitaires sont sortis du port de Boulogne pour se préparer à prendre le départ de la première étape vers Crosshaven en Irlande. Une fois sur l’eau, le vent ne semble pas au rendez-vous, au contraire de la pluie et des nuages gris qui couvrent le ciel du Nord. "Ça tourne dans tous les sens !" remarque alors Armel Le Cléac’h. "Mais il n’y a pas trop de courant puisque c’est l’étal." Ce sont les derniers mots du skipper du Créaline n°6 qui se concentre rapidement sur la procédure de départ. Une procédure qui est lancée à 11h52.

A 12 heures précises, le comité de course donne le coup de canon libérateur. Trois bateaux sont rappelés pour un départ individuel : Gilles Chiorri, Antoine Koch et Vincent Riou. Tous trois prennent beaucoup de retard à venir contourner le bateau comité. Mais ils se rattraperont plus tard. Plus à terre, c’est Gildas Morvan qui garde la même tactique que lors du prologue. Une méthode efficace à Boulogne puisqu’il passe toutes les marques en tête. Le vent est encore faible et les concurrents remontent bord sur bord vers Boulogne pour virer la bouée de dégagement. Le tombe petit à petit et le bord de portant vers le Nord se joue dans les risées, empannages sur empannages. Antoine Koch, Gilles Chiorri et Sébastien Josse entament alors une formidable remontée pour rejoindre la bouée sous le vent dans un paquet de cinq bateaux qui régate alors pour la deuxième place (cf. photo).

Le vent revient enfin sur les derniers mètres du dernier bord vers la bouée Radio France qui marque la fin du parcours de départ et l’entrée dans le rail du Pas de Calais. Le vent monte de 3-4 noeuds à une quinzaine de noeuds et s’établit au sud-ouest. Gildas Morvan est déjà sous spi dans le rail quand Koch enroule à son tour la cardinale Sud. Les solitaires se suivent à cette marque. Il est 14h30 quand la flotte met donc le cap à l’ouest vers la Grande Bretagne. Ils vont virer une bouée mouillée devant la pointe de Dungeness. Ce bord de 20 milles leur permettra de croiser le rail des cargos par la perpendiculaire, soient quatre à cinq heures de route avant d’entamer la descente de la Manche le long des côtes sud de l’Angleterre.

Pour cette première étape de la Solitaire du Figaro, le vent ne devrait pas dépasser dix noeuds lors des trois premiers jours de course. Les premiers sont donc attendus dans la matinée du 8 août en Irlande. En début d’après midi au plus tard.

Ordre de passage à la Bouée Radio France
- 1. Gildas Morvan - CERCLE VERT
- 2. Antoine Koch - SAUNIER DUVAL
- 3. Éric Drouglazet - DAVID OLIVIER
- 4. Ronan Guérin - ST NAZAIRE ESCAL’ATLANTIC
- 5. Laurent Nabar - AJACCIO CORSE DU SUD
- 6. Sébastien Josse - CRÉALINE
- 7. Charles Caudrelier-Bénac - BOSTIK FINDLEY
- 8. Yann Elies - GENERALI
- 9. Armel Le Cléac’h - CRÉALINE
- 10. Gilles Chiorri - 32 01 de METEOCONSULT


Dans la même rubrique

Solitaire du Figaro : Laurent Pellecuer remporte le prologue à Boulogne sur Mer

image 300 x 158Photo : Ch.Guigueno

Solitaire du Figaro : Trente huit solitaires confirmés à Boulogne

image 300 x 1582002 sera celle de Gildas Morvan ? Photo : Ch.Guigueno

Solitaire du Figaro : Josse et Le Cléac’h aux couleurs de Créaline

image 300 x 158Photo : Ch.Guigueno

Generali Méditerranée : Jérémie Beyou remporte la 13e Generali Méditerranée

image 300 x 158Photo : G.Martin-Raget

A la une