SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Generali Méditerranée

Mistral gagnant pour Jérémie Beyou

Philippe Poupon se fait exploser son Figaro-Bénéteau

vendredi 28 juin 2002Information Solo Méditerranée

image 300 x 158Photo : G.Martin-Raget

Le mistral annoncé depuis quelques jours sur la baie d’Hyères s’est levé ce matin promettant des débats animés et musclés. Des deux courses affichées par la comité de course ce matin, un seul parcours « banane » aura pu être disputé. Mais quelle course ! Des manœuvres délicates, des passages de bouées au contact, de jolies figures de style ; les 23 concurrents ont offert un spectacle superbe.

Jérémie Beyou leader au classement général provisoire conforte sa place et affirme sa régularité en s’imposant aujourd’hui devant Gilles Chiorri (3201 de Météoconsult) grand animateur de la course du jour, et Eric Drouglazet (David Olivier).


A 11h14, le comité de course de la Generali Méditerranée libérait les concurrents pour la 13e course de l’épreuve. Un vent d’ouest soufflant à près de 15 -18 nœuds permettait aux solitaires de prendre un bon départ sur une ligne mouillée à la hauteur des Mèdes avant de mettre le cap sur la première bouée au vent. Très vite deux options se dessinaient sur le plan d’eau : une bonne partie de la flotte décidant de tirer vers Porquerolles, quand un petit groupe composé entre autres de Vincent Riou (PRB), Eric Drouglazet, Erwan Tabarly (Thales – Armor Lux) et Pierre –Laurent Garnero (Var Méditerranée - EJO), le local de l’étape, choisissait plutôt de remonter vers Hyères.

Gilles Chiorri, partisan de la première option se recalait assez rapidement et venait rejoindre ses concurrents. Cette bonne inspiration lui permettait de passer en tête à la bouée au vent, devant Charles Caudrelier-Bénac (Bostik Findley) et Sébastien Audigane (Sport sans frontières).

Sur le premier bord de spi, le mistral montait pour s’établir à 35 nœuds et la mer se creusait encore, donnant lieu à de nombreux départs à l’abattée chez les figaristes. Particulièrement à l’aise dans ces conditions, Gilles Chiorri confortait son avance et précédait à la marque de parcours Armel Le Cléac’h (Café Malongo) et Yann Eliès (Groupe Generali Assurances). Ce premier passage sous le vent était âprement disputé et occasionnait quelques contacts entre les concurrents. Ainsi, le Lady Blue de Philippe Poupon subissait une grave avarie en deux endroits. La coque du Figaro Bénéteau était percutée de plein fouet sur le tribord ainsi que sur la jupe arrière.

Constatant une voie d’eau importante, Philippe Poupon décidait alors d’abandonner la course afin de rallier au plus vite le port de Porquerolles. Un trou béant laissait s’engouffrer l’eau à n’en plus finir. A l’arrivée au port, Philou restait calme et échangeait même quelques blagues avec les préparateurs des autres concurrents venus l’aider. Dans le paquet des concurrents qui se précipitaient à la bouée, Philippe Poupon aurait fait un refus de tribord et pense avoir été percuté par le Petit Navire de Thierry Chabagny. Toutefois, il ne peut l’affirmer tant les bateaux se chevauchaient. « Nous étions dans un vrai jeu de quilles. Un des concurrents était tribord, il a zigzagué entre les bateaux, en a évité un ou deux mais ça a été très rapide. Le choc a été extrêmement violent. Je n’ai pas eu peur pour moi mais les bateaux ce sont des auto-tamponneuses ». Des réclamations concernant ce choc sont actuellement en cours.

Sur le deuxième tour, Gilles Chiorri maintenait son avance, tandis que Gildas Morvan à la faveur d’un très beau coup, en se décalant très nettement du reste de la flotte sur le dernier bord de spi, revenait superbement sur le premier.

Sur la ligne d’arrivée, Gilles et Gildas se livraient à une lutte très serrée, le second restant finalement littéralement scotché sur la ligne et peinant à la passer, alors que le premier se faisait passer au finish par Jérémie Beyou en embuscade.

Le jeune skipper de Delta Dore signe ici une très belle victoire et confirme sa grande forme du moment. Il devance, à la veille de la dernière course de la 13e GENERALI Méditerranée, Eric Drouglazet et Erwan Tabarly au classement général avant jury.

- Jérémie Beyou (Delta Dore), vainqueur de la manche du jour et premier au classement général provisoire : « On savait qu’il y aurait 20 à 25 nœuds de vent. Le dernier bord sous spi a été dantesque, nous avons eu jusqu’à 35 nœuds. Avec 10 concurrents qui se battent pour gagner des milles, c’est très sport et ça devient dangereux parce qu’il faut faire attention à éviter le contact. Quand ça tape, ça tape fort comme ce qui est arrivé à Philou aujourd’hui. »


Classement général provisoire après 13 courses
- 1 DELTA DORE Jérémie BEYOU 88
- 2 DAVID OLIVIER Eric DROUGLAZET 105
- 3 THALES - ARMOR LUX Erwan TABARLY 106
- 4 PRB Vincent RIOU 124
- 5 BOSTIK FINDLEY Charles CAUDRELIER BENAC 126
- 6 CAFE MALONGO Armel LE CLEAC’H 127
- 7 CERCLE VERT Gildas MORVAN 134
- 8 GROUPE GENERALI ASSURANCES Yann ELIES 138
- 9 SOULEIADO Kito DE PAVANT 140
- 10 SPORT SANS FRONTIERES Sébastien AUDIGANE 163
- 11 3201 de METEOCONSULT Gilles CHIORRI 165
- 12 LADY BLUE Philippe POUPON 170
- 13 PETIT NAVIRE Thierry CHABAGNY (*) 177
- 14 ESPOIR CREDIT AGRICOLE Gwenael RIOU (*) 193
- 15 LANGUEDOC MUTUALITE Laurent PELLECUER 217
- 16 CREALINE Sébastien JOSSE 225
- 17 MARSEILLE ENTREPRISES Jean-Paul MOUREN 232
- 18 VILLE D’AJACCIO Laurent NABART 263
- 19 REGION AQUITAINE / DEMELLIER & JOULIA Arnaud BOISSIERES (*) 266
- 20 VAR MEDITERRANEE - EJO Pierre-Laurent GARNERO (*) 282
- 21 DEPARTEMENT DE L’AISNE Jeanne GREGOIRE (*) 292
- 22 SOCIETE GENERALE / VILLE DE BOULOGNE SUR MER Yvan MARTINAGE (*) 350
- 23 LE SOUFFLE DE LA MER Louis ROBEIN 366

Dans la même rubrique

Generali Méditerranée : Charles Caudrelier-Bénac signe sa première victoire

image 300 x 158Charles Caudrelier-Bénac, le vainqueur du jour. Photo : G.Martin-Raget

Generali Méditerranée : Eric Drouglazet grand vainqueur du jour remonte à la 3e place

Generali Méditerranée : Yann Eliès s’impose à Hyères

Generali Méditerranée : Caudrelier-Benac passe en tête à Palavas les Flots


A la une