SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Solitaire du Figaro

41 skippers au départ de La Solitaire du Figaro

vendredi 21 juin 2002Information Solitaire du Figaro

La 33e édition de La Solitaire du Figaro, du 2 au 31 août 2002, sera un véritable défi sportif et humain - 1 691 milles nautiques, sur 4 étapes, entre la France, l’Irlande et l’Espagne. 41 skippers ont confirmé leur inscription, dont 12 bizuths et une femme. Ce sera un plateau exceptionnel, composé de navigateurs de divers horizons.

Le parcours : 1 691 milles nautiques qui mèneront les skippers de la Manche au Golfe de Gascogne en passant par la Mer d’Irlande et l’Atlantique. Un parcours qualifié « d’équilibré, car les étapes ont à peu près toutes le même nombre de milles, mais aucune ne sera facile. Cependant, la première et la quatrième étapes risquent d’être les plus redoutables avec leur long parcours côtier demandant une grande vigilance due aux bateaux de pêche, filets, bancs de sable…. La Manche sera juge… », explique Denis Horeau, directeur de course. Pour la première fois, La Solitaire du Figaro mouillera son ancre dans le nord de la France à Boulogne-sur-Mer, avant de partir vers Crosshaven, petit port irlandais au sud de Cork, Les Sables d’Olonne, puis la flotte se dirigera vers une ville bien connue des marins, Gijon en Espagne, avant de franchir la ligne d’arrivée à Cherbourg-Octeville.

Le plateau : 2002 est une année importante et riche, que ce soit avec l’arrivée du Figaro Bénéteau 2 en 2003, la diversité d’expériences des skippers… Comme tous les ans La Solitaire du Figaro réunit un nombre de bateaux digne de la plus belle flotte de monotypes et cette 33e édition sera marquée par un nombre croissant de nouveau venus avec 12 bizuths.

Parmi ces 41 skippers, on retrouve les favoris tels que Eric Drouglazet, vainqueur de l’édition 2001, Gildas Morvan, 3 places de troisième ces 3 dernières années, Yann Eliès, Sébastien Josse, Gilles Chiorri tous trois détenteurs du Trophée Jules Verne, Jérémie Beyou, Antoine Koch, Charles Caudrelier-Benac ou encore Benoît Petit… Il y a aussi les fidèles : Ronan Guérin, qui depuis 7 ans participe à la course, Jean-Paul Mouren, dont le nombre de participations – il en sera à sa 15e - s’approche progressivement de celle de Jean Le Cam (16), Philippe Vicariot, qui alterne entre son travail et sa passion…

Mais La Solitaire du Figaro ne serait pas telle qu’elle est si les amateurs ne pouvaient avoir leur place : Louis Robein, qui depuis 1994 est au départ de la course, Jean-François Bulot qui quitte son travail d’éthiopathe pour des vacances sportives, et les bizuths qui créent la surprise, Jeanne Grégoire, seule femme engagée, Dominique Tincelin, Arnaud Boissières, Gwénaël Riou et d’autres encore.

Ces forces en présence promettent une course serrée, bord à bord, où chacun cherchera la faiblesse de son concurrent, l’option qui lui permettra de gagner. Aujourd’hui et jusqu’au franchissement de la ligne d’arrivée à Cherbourg-Octeville, les pronostics pourront aller bon train.

Le suivi de la course : www.lasolitairedufigaro.com.

Les grandes dates

BOULOGNE SUR MER
- Prologue BAYER : vendredi 2 août à 11h
- Départ 1re étape (437 milles) : Dimanche 4 août à 12h

CROSSHAVEN (Irl.)
- Arrivée prévue : Jeudi 8 août
- Départ 2e étape (439 milles) : Dimanche 11 août à 11h (heure française)

LES SABLES D’OLONNE
- Arrivée prévue : Jeudi 15 août
- Départ 3e étape (350 milles) : Dimanche 18 août à 12h00

GIJON (Esp.)
- Arrivée prévue : Mercredi 21 août
- Départ 4e étape (465 milles) : Dimanche 25 août à 14h00

CHERBOURG-OCTEVILLE
- Arrivée prévue : Jeudi 29 août
- Régate de clôture : Samedi 31 août à 14h30



A la une