SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Generali Méditerranée

Les Figaristes ont mis le cap sur le Grau du Roi – Port Camargue

jeudi 20 juin 2002Information Solo Méditerranée

Départ aujourd’hui de la flotte de la Generali Méditerranée pour Le Grau du Roi – Port Camargue. La météo espagnole joue des tours aux concurrents et c’est avec quelques heures de retard que le comité de course a donné le départ. Peu après 16 heures, par un vent au 140 n’excédant pas les 7 à 8 nœuds les concurrents passaient la ligne. Au programme, 110 milles à parcourir pour rallier la prochaine étape. Les heures qui viennent s’annoncent éprouvantes pour les solitaires qui devront gérer au mieux l’absence de vent et les pièges de la mer Méditerranée.

Attente longue et difficile ce matin pour les 23 engagés. Ils avaient beau scruter les pavillons, aucun signe d’une arrivée du vent. Chacun y allait de son coup de fil aux prévisionnistes ou de la consultation des sites météos. Initialement prévu à 14 heures, le départ était retardé. Peu avant 15 heures, le comité de course affalait l’aperçu. Les Figaros Bénéteau larguaient les amarres les uns après les autres et partaient à la voile dans de très petits airs.

Avec un superbe départ lancé, Philippe Poupon était le plus prompt sur la ligne. A la bouée de dégagement, il passait en troisième position derrière Gildas Morvan (CERCLE Vert) et Eric Drouglazet (David Olivier). Les concurrents ont mis le cap en route directe sur Le Grau du Roi – Port-Camargue sous spi. Des options devraient se dessiner assez rapidement. Les premiers sont attendus demain dans l’après-midi.

Les commentaires du jour :

- Jacques Guillaume, directeur de course : « Depuis le départ nous avons eu de la chance en rencontrant des conditions météos variées qui nous ont été favorables et nous ont permis de faire courir toutes les courses prévues. Les concurrents sont arrivés fatigués en Espagne et hier le vent ne nous a pas permis de faire courir plus d’une « banane ». Les skippers auront pu se reposer un peu. Nous pouvons envisager la suite de la course avec sérénité. L’étape qui vient risque d’être longue et éprouvante. Notre souci avant de laisser partir les coureurs est d’être sur d’avoir une course à peu près équilibrée en termes de météo. Pour celle-ci nous avons l’assurance d’avoir une arrivée demain à Port-Camargue dans l’après-midi pour les premiers, avec une moyenne estimée à 4 nœuds environ. Mais nous savons que dans le petit temps les écarts sont importants et le vent profite souvent aux premiers qui creusent l’écart ».

- Sophie Rieutord, organisatrice de la GENERALI Méditerranée : « Le bilan de cette première partie de course est très positif. Nous avons réunit toutes les conditions de vent que la météo peut nous offrir. 7 manches ont été disputées et ils partent aujourd’hui pour la 8e . L’épreuve est d’ores et déjà validée. Depuis le début, la suprématie des bretons est réelle puisqu’ils sont premiers au classement général provisoire, mais ils sont talonnés par un excellent méridional, Kito de Pavant. Les bizuths réalisent également un très beau début de course. Ils luttent contre des professionnels et ça n’est pas toujours facile pour eux, mais ils tiennent leurs promesses et c’est là la richesse de la course ».

- Kito de Pavant, troisième au classement général provisoire à l’issue de 7 manches : « Il va falloir arriver ce qui va être difficile vue les conditions. Il n’y a beaucoup d’air, nous allons avoir pas mal de portant et il faut s’attendre à des coups tordus. Pour le moment, le classement est anecdotique, c’est bien d’être là, mais rien n’est fait. Mon horoscope est bon, on verra à l’arrivée ! ».

Pointage à la bouée de dégagement à L’Estartit :
- 1 – Gildas Morvan (Cercle Vert)
- 2 – Eric Drouglazet (David Olivier)
- 3 – Philippe Poupon (Lady Blue)
- 4 – Yann Eliès (Groupe Generali Assurances)
- 5 – Charles Caudrelier-Bénac (Bostik Findley)
- 6 – Arnaud Boissières (Région Aquitaine – Demellier et Joulia)
- 7 – Erwan Tabarly (Thales – Armor Lux)
- 8 – Pierre-Laurent Garnero (Var Méditerranée – EJO)
- 9 – Kito de Pavant (Souleiado)
- 10 – Sébastien Josse (Créaline)
- 11 – Gilles Chiorri (3201 de Météoconsult)
- 12 – Laurent Pellecuer (Languedoc Mutualité)
- 13 – Jérémie Beyou (Delta Dore)
- 14 – Vincent Riou (PRB)
- 15 – Sébastien Audigane (Sport sans frontières)
- 16 – Jeanne Grégoire (Département de l’Aisne)
- 17 – Gwenaël Riou (Espoir Crédit Agricole)
- 18 – Armel Le Cléac’h (Café Malongo)
- 19 – Laurent Nabart (Ville d’Ajaccio)
- 20 – Thierry Chabagny (Petit Navire)
- 21 – Jean-Paul Mouren (Marseille Entreprises)
- 22 – Yvan Martinage (Société Générale – Ville de Boulogne sur mer)
- 23 – Louis Robein (Le Souffle de la Mer) .


Classement général provisoire
- 1 CAFE MALONGO Armel LE CLEAC’H 48
- 2 THALES - ARMOR LUX Erwan TABARLY 48
- 3 SOULEIADO Kito DE PAVANT 51
- 4 GROUPE GENERALI ASSURANCES Yann ELIES 62
- 5 DELTA DORE Jérémie BEYOU 63
- 6 SPORT SANS FRONTIERES Sébastien AUDIGANE 64
- 7 LADY BLUE Philippe POUPON 67
- 8 CERCLE VERT Gildas MORVAN 71
- 9 PRB Vincent RIOU 75
- 10 PETIT NAVIRE Thierry CHABAGNY (*) 76
- 11 DAVID OLIVIER Eric DROUGLAZET 76
- 12 3201 de METEOCONSULT Gilles CHIORRI 88
- 13 BOSTIK FINDLEY Charles CAUDRELIER BENAC 92
- 14 LANGUEDOC MUTUALITE Laurent PELLECUER 93
- 15 MARSEILLE ENTREPRISES Jean-Paul MOUREN 99
- 16 ESPOIR CREDIT AGRICOLE Gwenael RIOU (*) 111
- 17 VILLE D’AJACCIO Laurent NABART 116
- 18 REGION AQUITAINE / DEMELLIER & JOULIA Arnaud BOISSIERES (*) 136
- 19 CREALINE Sébastien JOSSE 143
- 20 VAR MEDITERRANEE - EJO Pierre-Laurent GARNERO (*) 147
- 21 DEPARTEMENT DE L’AISNE Jeanne GREGOIRE (*) 152
- 22 SOCIETE GENERALE / VILLE DE BOULOGNE SUR MER Yvan MARTINAGE (*) 177
- 23 LE SOUFFLE DE LA MER Louis ROBEIN 184


A la une