Sea, Sail & Surf news

Du grand large à la plage : L’actualité des sports de glisse depuis 2000

Bilan course

Transat Jacques Vabre 2023 : les gagnants et les perdants de la classe Ultim

mardi 21 novembre 2023Christophe Guigueno

Avec 5 maxi-trimarans au départ, la classe Ultim Ultim #Ultim #multicoque avait beaucoup à démontrer à quelques semaines de sa première course autour du monde en solitaire. Les tandems devaient prouver que leurs bateaux étaient fiables sur ce parcours transatlantique en zigzag et que mener ces engins volants en équipage réduit était désormais de la routine. Mission réussie ? Quels sont donc les gagnants et les perdants de la classe majeure de cette édition de la « Route du Café » entre Le Havre et la Martinique ?

Gagnant : Team Banque Populaire

La victoire d’Armel Le Cléac’h et Sébastien Josse à bord du 11e voilier Banque Populaire a laissé dans son sillage les nombreux remous qui ont secoué le Team Banque Populaire ces dernières années. Suite au chavirage et à la destruction du précédent trimaran en 2018, il avait fallu lancer la construction d’un nouveau multicoque qui sera lancé en 2021 et terminera 3e de la dernière Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 2021 mais seulement 7e de la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum 2022. Il s’en est suivi la guerre de jauge avec l’équipe de François Gabart pour le forcer à mettre son trimaran en conformité avec les règles de classe. Puis il y a eu « l’affaire Clarisse Crémer », sortie du team cette année, qui a bousculé l’équipe basée à Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. . Comme d’habitude, le team mené par Ronan Lucas a affronté les vents contraires visière baissée et s’est concentré sur une saison 2023 enfin réussie pour le maxi-trimaran et son skipper titre Armel Le Cléac’h qui alignent avec la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 deux victoires d’affilée.

Perdant : Charles Caudrelier

Quadruple vainqueur de la Transat Jacques Vabre en Imoca Imoca #IMOCA et Ultim Ultim #Ultim #multicoque , Charles Caudrelier était le tenant du titre et grand favori de la course tant sa domination ces dernières années sur les courses Ultim Ultim #Ultim #multicoque était impressionnante. Lui qui avait succédé à la barre du Maxi Edmond de Rothschild à Sébastien Josse avait offert l’an passé la victoire sur la prestigieuse Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum au Gitana Team. Mais à 2000 milles de l’arrivée, avec son équipier Erwan Israël, ils ont été contraints de décrocher des leaders quand ils ont subi une avarie de barre. Troisième en Martinique, le vainqueur il y a deux ans avec Franck Cammas a donc laissé filer son titre et vu cette année monter en puissance ses deux grands concurrents Banque Populaire XI et SVR Lazartigue.

Gagnante : la classe Ultim

A quelques semaines du premier tour du monde en solitaire, l’Arkea Ultim Challenge Arkea Ultim Challenge Course autour du monde en solitaire en multicoque de la classe Ultim qui partira de Brest Brest #brest le 7 janvier prochain, la classe des maxi-trimarans volants alignait 5 bateaux au départ du Havre. Alors que les Imoca Imoca #IMOCA restaient au port, faute de solution de repli comme celle trouvée à Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. pour les trimarans de 50 pieds et les Class40 Class40 #Class40 , les 5 Ultim ont été lancés en premier sous les regard des téléspectateurs gâtés par des directs de France 3 ou L’Equipe TV. Dans une mer hachée et un vent déjà bien établi annonçant l’arrivée de la tempête Ciaran, les 5 engins volants ont fait le spectacle à grande vitesse Vitesse #speedsailing montrant toute la maitrise de leurs équipages réduits et de ces écuries qui ont développé des trimarans de 32 mètres aptes à voler au grand large à grande vitesse Vitesse #speedsailing . La comparaison avec l’engagement funambulesque des Ocean Fifty Ocean Fifty #multi50 quelques minutes plus tard était impressionnante. Tout comme les vitesses moyennes affichées sur la cartographie de la course. Enfin, les 5 trimarans au départ sont arrivés à bord port. Une très belle performance qui sera réalisable sur le tour du monde en solitaire ?

Perdants : François Gabart et Tom Laperche

La Transat Jacques Vabre est une course. Terminer deuxième est donc un échec pour le duo de marins qui a mené le trimaran SVR Lazartigue sur cette transatlantique. Quasi mis au ban de la classe Ultim à cause de la position de son cockpit, le trimaran bleu de Gabart et Laperche s’était mis en conformité avec pour objectif de rester dans le club élitiste des maxi-multicoques volants et rivaliser avec les deux références que sont le Maxi Edmond de Rothschild et Banque Populaire XI. Et ce fut le cas pour SVR Lazartigue qui a mème mené la course montrant des performances supérieures au près avant de se laisser distancer par le trimaran bleu et blanc sur le dernier tronçon de la transat. Voilà donc une défaite en forme de victoire pour le team concarnois avant le tour du monde en solo de Tom Laparche.

Gagnant : Sébastien Josse

En 2017, Sébastien Josse était le skipper du trimaran volant du Gitana Team. Un multicoque dont il avait participé au développement quand l’écurie avait choisi de passer de l’Imoca à l’Ultim. Deuxième de la Transat Jacques Vabre avec Thomas Rouxel, Seb Josse avait été remercié par l’équipe qui offrait alors son poste à Charles Caudrelier. Mais quand Armel Le Cléac’h a cherché un coéquipier pour l’aider à mener son trimaran, il a pensé à son ancien co-locataire et co-skipper du team de deux Figaro-Bénéteau aux couleurs de Créaline 20 ans plus tôt. Bien lui en a pris puisque les deux hommes viennent d’enchainer deux victoires d’affilée cette année entre les 24h Ultim à Lorient et cette transat en double entre Le Havre et la Martinique. Deux belles victoires au palmarès de Sébastien Josse et peut-être un petit goût de revanche sur son ancienne écurie.



A la une