Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

37e America’s Cup

Alinghi Red Bull Racing : les marins suisses découvrent l’AC75 à Barcelone

mardi 4 octobre 2022Redaction SSS [Source RP]

Le challenger suisse pour la prochaine America’s Cup America's Cup #AmericasCup enchaîne les journées de navigation à Barcelone à bord de son bateau d’entraînement, l’AC75 AC75 #AC75 BoatZero, racheté aux Néo-Zélandais en début d’année. Le processus d’apprentissage est long mais le bilan des premières sorties est réjouissant pour toute l’équipe.

Le bateau d’entraînement d’Alinghi Red Bull Racing a tiré ses premiers bords au large de Barcelone ces dernières semaines. Après des mois de préparation, les Suisses ont enfin pu naviguer à bord de l’AC75 AC75 #AC75 . Après le chavirage dû à un orage violent le 31 août dernier, les entraînements ont repris sur le plan d’eau qui accueillera la 37e America’s Cup America's Cup #AmericasCup .

Cette étape importante a permis à toute l’équipe de voir le bateau voler et a aussi marqué le point de départ du travail du Sailing Team sur l’eau : les marins apprennent à gérer et à manier l’AC75 AC75 #AC75 pour être performants d’ici à 2024. Une période clé puisqu’elle permet à Alinghi Red Bull Racing de s’entraîner dans les mêmes conditions que lors des régates de la Coupe, en 2024.

Alors que les navigants parviennent désormais à faire voler le BoatZero sur ses foils en ligne droite, il leur reste encore beaucoup à apprendre afin de le maîtriser entièrement. Un effort que fournira toute l’équipe, à l’image du shore team qui a fait un travail extraordinaire ces dernières semaines pour permettre au BoatZero de naviguer.

Avant d’atteindre ces navigations avec vol maîtrisé, il a fallu respecter chaque étape avec patience. Lors de la première sortie, l’émotion était palpable à terre, sur les bateaux suiveurs et à bord de l’AC75. «  C’était un mélange de nervosité et d’adrénaline au moment de larguer les amarres  », confiait Arnaud Psarofaghis, membre du driving group, le mois dernier. Depuis ce premier entraînement, l’équipe a progressé, à tous les niveaux. « Nous apprenons à travailler dans la dynamique d’une grosse équipe », ajoute Pierre-Yves Jorand, co-general manager head of sports operations. « Le protocole de mise à l’eau et de rédition du bateau le soir est plus rodé, nous faisonsnos gammes dans les opérations sportives qui incluent la navigation sur l’eau. »

Alors que tous les marins suisses découvrent l’AC75, ils peuvent compter sur les deux sailing team advisors à bord. Dean Barker et Pietro Sibello avaient des rôles différents sur la précédente Coupe, respectivement à la barre et au réglage des voiles, et partagent donc leur expérience précieuse.

Lors de chaque sortie, le BoatZero est suivi de près par les designers, l’équipe de support et les membres du shore team à bord des bateaux accompagnateurs. « C’est très intéressant pour nous, les designers, de voir le bateau voler », explique Marcelino Botin, principal designer. « Malgré les données et les vidéos recueillies en fin de journée, rien ne remplace ce que nous pouvons voir de nos propres yeux. »

L’équipe continuera à naviguer autant que possible à Barcelone ces prochain temps, afin d’engranger un maximum d’heures à bord de l’AC75. En parallèle, une partie des marins s’envole cette semaine pour Scarlino (ITA), pour participer à la dernière étape du TF35 Trophy 2022, qu’Alinghi Red Bull Racing a déjà remporté avant de participer à cette dernière régate.


- Communiqué Alinghi Red Bull Racing / www.alinghiredbullracing.com



A la une