SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Figaro-Bénéteau

Sardinha Cup 2021 : Pep Costa et Will Harris mènent la 2e étape

mercredi 14 avril 2021Redaction SSS [Source RP]

Après désormais trois jours de course, la Saint Hilaire-Sardinha Cup, deuxième étape de la Sardinha Cup, tient de nouveaux leaders mercredi : le jeune Espagnol Pep Costa et le Britannique Will Harris se sont emparés des commandes juste après la pointe de la Bretagne. Mais derrière eux, la pression est de plus en plus forte…

Après avoir dominé la première partie de la Saint Hilaire-Sardinha Cup en passant en tête aux Scilly mardi matin puis à l’Occidentale de Sein à 1h30 dans la nuit de mardi à mercredi, Tanguy Le Turquais et Corentin Douguet (Quéguiner-Innoveo) ont cédé les commandes en se décalant légèrement vers l’est par rapport à leurs poursuivants.

« Comme on n’est pas sur l’eau, c’est difficile d’expliquer ce décalage, c’est une option qu’ils ont pris relativement tôt, peut-être ont-ils anticipé un petit refus du vent dans la descente vers BXA », analyse le directeur de course, Guillaume Rottée.

Toujours est-il que mercredi après-midi, les deux anciens leaders occupent la quatrième place d’une flotte désormais menée par deux marins que l’on n’attendait pas forcément à pareille fête, l’Espagnol Pep Costa et le Britannique Will Harris (Cybèle Vacances-Team Play to B), dans tous les bons coups depuis le départ de l’étape. « C’est une très belle surprise, ils tiennent bien la cadence, même si derrière eux, la pression est de plus en plus forte de la part de Xavier Macaire et de Morgan Lagravière qui les talonnent », ajoute le directeur de course.

Effectivement, dans ce bord de près de costaud (20-25 nœuds de vent d’est), les vainqueurs de la première étape sur Team SNEF font parler leur science des réglages et de la trajectoire, emmenant un groupe de chasseurs également composé de Bretagne CMB Océane (Elodie Bonafous/Corentin Horeau), Gardons la Vue-Fondation Stargardt (Martin Le Pape/Yann Eliès), Primeo Energie-Amarris (Achile Nebout/Amborgio Beccaria) et Bretagne CMB Performance (Tom Laperche/Loïs Berrehar).

Les conditions devraient rester soutenues jusqu’au terme des 775 milles, les premiers étant attendus à la bouée BXA, à l’embouchure de la Gironde, jeudi vers 2h, puis à la porte de Saint Gilles, où ils seront visibles de la côte, vers 8-9h, avant, une fois l’ultime boucle autour de la cardinale Sud Banc de Guérande effectuée, une arrivée jeudi en fin d’après-midi. « Ça va être une vraie course d’usure qui va récompenser ceux qui réussiront à tenir la cadence. Ce qui veut dire ne rien lâcher, être tout le temps aux réglages, c’est assez exigeant au niveau physique, avec un bateau gîté, le pont mouillé en permanence, pour ceux qui jouent la victoire, il n’y aura pas de relâchement », prévoit Guillaume Rottée.

A noter que David Paul et Damien Cloarec ont envoyé via leur balise Yellowbrick un message à la direction de course pour indiquer un problème à bord de G-Alok, mais visiblement sans gravité, ils font route vers Lorient Lorient L’actualité du port de Lorient et de sa région. où ils devraient arriver en fin d’après-midi.

Portfolio



A la une