SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#Class40 #Guadeloupe #LaRochelle

Défi Atlantique Guadeloupe : Luciani & Carpentier gagnent la 2e étape • Aymeric Chappellier s’impose au classement général

dimanche 14 avril 2019Redaction SSS [Source RP]

Avec cette arrivée dans la nuit Rochelaise en deuxième position de la seconde étape, entre Horta et et La Rochelle, Aymeric Chappellier remporte de Défi Atlantique au cumul des temps de course sur l’ensemble des deux parcours depuis Pointe-à-Pitre. Deuxième de la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum en novembre dernier, Aymeric se glisse cette fois dans la peau du vainqueur, sur une épreuve originale qui lui tenait à coeur. L’ordre établi dès la première étape n’aura pas été suffisamment altéré par la seconde étape pour modifier le podium de l’épreuve. Anna Enfance et avenir s’impose, devant Earendil et Made in Midi.

Ils ont dit à l’arrivée :

Aymeric Chapelier (Aïna Enfance et avenir) - Vainqueur de la première étape, 2e de la seconde étape, vainqueur au général cumulé.

« C’est vrai, je la voulais cette victoire ! Nos adversaires se sont montrés coriaces et n’ont rien lâché. On finit très proche d’eux. Cette course a été très fatigante. La perte de notre grand spi qui explose dans un « planté » dès le deuxième jour nous a fortement mis à contribution. On a passé des heures à le réparer, une fois, deux fois, trois fois. On alternait à la barre et à la réparation, au détriment du sommeil. On a dû cravacher pour rester dans la partie. On termine très près d’Earendil qui a très bien navigué. Ce format de course est formidable. C’est bien de faire ainsi une transat d’Ouest en Est, qui ouvre beaucoup le jeu Jeu #jeu , très intéressante stratégiquement. Et c’est mieux de revenir par la mer que par cargo non ? Oui, je suis très heureux de ramener cette victoire et d’arriver à la maison... »

Antoine Carpentier (Earendil) - Second de la première étape, vainqueur de la seconde étape, 2e au général cumulé.

« On sort bon dernier de Faial aux Açores, après une mauvaise option à la côte. On a cravaché pour revenir dans le match. On était très proche du front et on craignait que, comme pour la première étape, cela parte par devant. En fait, dans cette course, tout le monde revenait de derrière, et on a été tout le temps sous pression. On a fait de sacrés journées, dont une pas très loin du record Record #sailingrecord de distance parcourue en 24 heures 24 heures Record de distance parcourue sur 24 heures (368 milles ndlr). On a toujours été dans le bon timing et on n’a pas fait d’erreur. J’ai découvert Pietro (Luciani), qui m’a impressionné car il ne fait ce métier que depuis quelques années. Edouard Marie a été comme à son habitude, terriblement combattif. Nous sommes vraiment content d’avoir remporté cette deuxième étape... Cela nous tenait à cœur ! »

Pietro Luciani (Earendil) - Second de la première étape, vainqueur de la seconde étape, 2e au général cumulé.

« C’est une belle victoire. Je suis très heureux. Heureux de notre course, heureux de notre belle entente... Les 24 premières heures étaient cruciales, et on s’est arrachés pour être dans le bon wagon. Tout le monde était en phase à bord. On était tous d’accord sur les décisions à prendre, notamment au niveau du choix des voiles. Sur le plan personnel, c’est une belle satisfaction, et je suis très heureux de la victoire finale d’Aymeric, un grand marin que je respecte beaucoup ! »

Kito de Pavant (Made in Midi) - Troisième de la première étape, troisième de la seconde étape, 3e au général cumulé.

« Une deuxième étape qui a été vite au début et qui s’est ensuite refermée sur le Golfe de Gascogne. Un peu une habitude sur ce Défi Atlantique où on finit au près... C’était sympa de se bagarrer avec les cinq bateaux devant et surtout avec Aïna que l’on a retrouvé assez rapidement. On a fait toute la course ensemble... Un coup c’était lui devant, un coup c’était nous. On a eu un gros souci de connexion, ce qui fait que nous n’avions plus de météo, plus de classement pendant trois jours... Compliqué de suivre, on ne savait plus où il fallait aller. Mais on est content de maintenir cette 3e place. C’était l’objectif fixé en partant de Horta et voilà, c’est fait... car derrière cela poussait un peu ! On s’est régalé à deux avec Alex en tous les cas. »

PODIUM DÉFI ATLANTIQUE GUADELOUPE > HORTA > LA ROCHELLE :

1er - Aïna Enfance et avenir - Aymeric Chappellier :
- Son temps de course global sur l’ensemble des deux étapes depuis Pointe à Pitre, soit 3 800 milles théoriques, est de 15 jours, 03 heures, 42 minutes et 48 secondes, à la moyenne de 9,67 noeuds.

2e - Earendil Catherine Pourre / Pietro Luciani :
- Son temps de course global sur l’ensemble des deux étapes depuis Pointe à Pitre, soit 3 800 milles théoriques, est de 15 jours, 12 heures, 24 minutes et 15 secondes, à la moyenne de 9,44 noeuds.

3e - Made in Midi - Kito de Pavant :
- Son temps de course global sur l’ensemble des deux étapes depuis Pointe-à-Pitre, soit 3 800 milles théoriques, est de 16 jours, 13 heures, 22 minutes et 05 secondes, à la moyenne de 8,85 noeuds.

Portfolio



A la une