SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#TJV2019 #Class40

Basile Bourgnon : "Participer à la Transat Jacques Vabre sur le Class40 Edenred, c’est le début d’une belle aventure pour moi"

jeudi 23 mai 2019Redaction SSS [Source RP]

Emmanuel Le Roch, le skipper du Class40 Edenred, a choisi Basile Bourgnon pour participer à la Transat Jacques Vabre qui s’élancera le 27 octobre prochain du Havre à destination de Salvador de Bahia au Brésil. Après avoir réalisé le rêve d’Emmanuel en l’accompagnant sur la Route du Rhum 2018, le groupe Edenred poursuit l’aventure « True Dream » et offre à Basile, 17 ans, l’opportunité de faire ses gammes sur sa première grande course au large dans le sillage de son père, Laurent Bourgnon, vainqueur de la Transat Jacques Vabre en 1997.

Dérogation en poche, Basile Bourgnon devient le plus jeune engagé de la Transat Jacques Vabre

Pour Emmanuel Le Roch, le choix de Basile Bourgnon en tant que co-skipper était une évidence.

« Je connaissais bien Laurent et je suis toujours très proche de sa famille. Après en avoir parlé à mon partenaire Edenred, j’ai d’abord posé la question à Caroline, la maman de Basile, qui était très émue. Quant à Basile, il a tout de suite dit oui ! » explique le skipper d’Edenred.

Basile n’aura que 17 ans au moment du départ de la Transat Jacques Vabre, le 27 octobre 2019. C’est donc grâce à une dérogation et après avoir participé à la seconde étape du Défi Atlantique avec Emmanuel Le Roch - parcours de 1 300 milles entre Horta aux Açores et La Rochelle - qu’il est devenu officiellement le co-skipper du Class40 Edenred. Cela fait de lui le plus jeune participant engagé sur cette 13e édition de la course.

« Le début d’une belle aventure grâce à Edenred »

A tout juste 17 ans, d’une maturité déconcertante, Basile Bourgnon est passionné de vitesse. Celui qui a grandi sur le catamaran familial en Nouvelle-Zélande est depuis tout petit naturellement attiré par le multicoque. En 2018, il monte et gère un projet Diam 24 sur le Tour de France à la Voile. L’envie de large devient de plus en plus forte. Lorsqu’Emmanuel lui propose de participer à la Transat Jacques Vabre, il croit d’abord à une plaisanterie :

« J’ai 16 ans, je suis à la sortie du lycée et je reçois un coup de téléphone de Manu. Je n’y crois pas ! Je n’y crois pas, car c’est un rêve, un projet qui mûrissait dans ma tête, mais qui ne me paraissait pas encore accessible. Je commençais tout juste à me projeter sur un projet Mini 6.50 », confie Basile. « Participer à la Transat Jacques Vabre sur le Class40 Edenred, c’est le début d’une belle aventure pour moi. Edenred et Emmanuel m’offrent une expérience incroyable. Le Class40 est un support très intéressant et d’une manière générale, quel que soit le support sur lequel on veut progresser, il faut être polyvalent. J’ai toujours aimé naviguer sur différents types de bateaux. »

La sagesse et l’enthousiasme réunis sur le Class40 Edenred

Sourires complices, envie commune, respect mutuel : malgré les 28 ans qui les séparent, il suffit de quelques minutes passées avec les deux marins pour comprendre qu’un lien fort les unit.

« Humainement, je savais que cela fonctionnerait entre nous. Basile est jovial, enthousiaste, et toujours positif. Sportivement, il m’a vraiment bluffé sur le Défi Atlantique ! Il a un excellent touché de barre, c’est un fin régatier, très autonome. Je n’avais jamais besoin de passer derrière lui sur les réglages. Il a la compétition dans la peau et ne lâche rien mais ça, je crois que c’est de famille. Je suis fier de mon partenaire, Edenred, qui a fait un choix plein d’audace en soutenant Basile à mes côtés, et qui montre une fois de plus à quel point la confiance est une valeur clé » se réjouit Emmanuel Le Roch, après avoir partagé cinq jours de course avec Basile.

L’aventure « True Dream » continue avec Edenred

En attendant la prochaine échéance, la priorité pour Basile sera de passer et d’obtenir son baccalauréat au mois de juin. Ensuite, les deux marins se sont fixé un programme d’entraînement intensif, avec notamment un parcours de qualification obligatoire d’environ 1 000 milles nautiques pour arriver dans les meilleures conditions sur la ligne de départ de la Transat Jacques Vabre. Première grande course au large pour Basile, ce sera également la toute première Transat Jacques Vabre pour Emmanuel Le Roch. Une belle histoire en perspective : l’aventure « True Dream » continue avec Edenred.


- Info presse Léa Launay



A la une