SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Transat 650 Charente Maritime Bahia

L’édition des doublés avec Yannick Bestaven et Olivier Desport

Classement définitif de la Mini

mardi 6 novembre 2001Christophe Guigueno

image 300 x 161
Avec l’arrivée de Christian Saury s’est terminée cette nouvelle édition de la Mini-Transat Mini-Transat #MiniTransat , baptisée cette année Transat 650 Charente Maritime - Bahia. Soixante concurrents avaient pris le départ de La Rochelle le 22 septembre dernier : vingt-sept bateaux de série et trente trois bateaux prototypes.

A Salvador de Bahia, quelques semaines plus tard et après 30 jours de course pour le premier, il ne manque que neuf concurrents à l’appel dont le regretté Roberto Varinelli, disparu au large des côtes Portugaises lors de la première étape. Cette édition confirme donc le fort taux de participation des skippers de voiliers de 6,50 mètres de long tout au long de la saison et surtout le fort taux d’arrivés par rapport au nombre de partants. C’est le premier succès de la Transat 650 2001. Mais le principal succès est à mettre à l’actif de ses deux vainqueurs. Yannick Bestaven et Olivier Desport ont survolé cette édition malgré un plateau de concurrent très élevé, voire le plus élevé jamais vu sur une Mini-Transat Mini-Transat #MiniTransat . Un point commun entre eux deux : ils ont tous les deux participé et terminé la rude Mini 1999 !

Bestaven dans le sillage de Parlier

Yannick Bestaven, 28 ans, avait terminé douzième en 1999. Avec son ami du Sud-Ouest Arnaud Boissières, ils avaient retenu la leçon donnée par Sébastien Magnen, double vainqueur à la barre d’un prototype high-tech tout en carbone dessiné par ses soins. De retour en France, ils ont commandé à l’architecte de Karen Liquid ses nouveaux plans en association avec l’architecte naval Bernard Nivelt. Ils construisent alors deux prototypes identiques en carbone et participent dès leur mise à l’eau aux épreuves qualificatives de la saison 2001. Cinquième de la Select 650 et septième du Mini-Pavois, Yannick ne brille pas sur les podiums mais assure sa qualification. En panne de budget, sa participation à la Mini est même un instant remise en cause par une menace de saisie. Mais Aquarelle.com, le partenaire de Jeanne Grégoire apporte au dernier moment le petit coup de pouce qui permet aux deux récidivistes de prendre part à la course.

Le 22 septembre à La Rochelle, Yannick donne immédiatement le ton. Deuxième à la bouée de dégagement derrière Ronan Guérin, le Figariste favori à la barre d’un sister-ship. Puis Yannick régate rapidement dans le groupe de tête pour remporter à Lanzarote la première étape devant Arnaud Boissières. Derrière, Guérin a démâté, Thompson est à 22 heures... La victoire dans la première étape étant souvent synonyme de victoire finale, Bestaven devient l’homme à battre lors de la deuxième manche. Mais le parcours a changé. Finis les alizés vers les Antilles, objectif Pot-au-Noir et traversée de l’équateur vers le Brésil. C’est alors l’Irlandais Brian Thompson qui prend le commandement de la flotte. Mais son retard à Puerto Calero n’inquiète pas le skipper d’Aquarelle.com qui se retrouve vite en situation de contrôle à la deuxième place.

L’atterrissage au Brésil chamboule tout. De 40 milles d’avance à deux jours de l’arrivée, l’avantage de Brian tombe à 16 milles la veille. Pendant la nuit, l’Anglo-Saxon passe par le large pendant que Bestaven file à l’Anglaise par la côte pour lui pirater la victoire. Pour la première fois, ou presque, un solitaire remporte la course en s’imposant sur les deux étapes. Il n’y a qu’en 1985 qu’un Bordelais, avait remporté les deux étapes mais s’était fait rétrograder de 16 heures sur la première manche. Il s’appelait Yves Parlier...

Deport termine le travail de 1999

Autre série, autre monde, mais même régate. Les organisateurs en accord avec la Classe Mini avaient décidé d’offrir autant de place aux monotypes qu’aux prototypes cette année. Ils sont finalement 27 Pogo et Super Câlin à prendre le départ d’une Mini dans la Mini à armes égales. Encore une fois, c’est donc un concurrent de la Mini-Transat Mini-Transat #MiniTransat 1999 qui s’impose. Olivier Desport, 37 ans, avait remporté la deuxième étape il y a deux ans pour terminer troisième au classement final. En s’engageant à nouveau, il ne pouvait qu’être le grand favori. Pourtant c’est encore un ’ancien’ qui lui coupe l’herbe sous les pieds lors de la première manche. Michel Mirabel réitère le coup de Christian Bouroulec, le constructeur des Pogo, en arrivant en vainqueur à Lanzarote. Mais cette fois-ci, le vainqueur de la première étape ne sera pas celui de la course et Olivier obtient le doublé à Salvador de Bahia en remportant avec une large avance l’étape et la course.


- Classement Définitif Prototype

- 1 ; BESTAVEN Yannick ; FRA 304 ; AQUARELLE.COM ; 30 j 00:23
- 2 ; CURWEN Simon ; GBR 240 ; QDS ; 30 j 16:47
- 3 ; BOISSIERES Arnaud ; FRA 303 ; AQUARELLE.COM ; 30 j 18:05
- 4 ; MANUARD Samuel ; FRA 258 ; TIP TOP / CHARMILLES SALES ; 30 j 21:21
- 5 ; LE BLEVEC Yves ; FRA 151 ; ACTUAL INTERIM ; 30 j 21:56
- 6 ; THOMPSON Brian ; GBR 247 ; LIGHTHOUSE LIFE FOUNDATION ; 30 j 23:09
- 7 ; RAISON David ; FRA 232 ; NAUTI-PARK / KLEY FRANCE ; 31 j 20:23
- 8 ; GREGOIRE Jeanne ; FRA 139 ; AQUARELLE .COM ; 32 j 04:34
- 9 ; LEIBOVICI Karen ; FRA 198 ; RADICAL BOATS ; 32 j 20:54
- 10 ; CORNIC Antoine ; FRA 135 ; OCEANIC ; 32 j 22:18
- 11 ; DAVIES Samantha ; GBR 276 ; ABERDEEN ASSET MANAGEMENT ; 32 j 22:27
- 12 ; BIGOT Gaël ; FRA 117 ; TEAM 117 ; 33 j 02:42
- 13 ; GUERIN Ronan ; FRA 348 ; L’ARTISANAT 1re ENTREPRISE DE FRANCE ; 33 j 12:57
- 14 ; LUCAS François ; FRA 231 ; MARINS SANS FRONTIERES ; 33 j 13:56
- 15 ; DEVILLARD Xavier ; FRA 227 ; RUSSE NOIR ; 33 j 14:29
- 16 ; DE PAS Damien ; CAN 305 ; CINÉ-GROUPE ; 34 j 00:02
- 17 ; DOUGUET Corentin ; FRA 347 ; POUR QUE L’OCEAN RESTE BLEU ; 34 j 01:57
- 18 ; RIONDEL Jean ; FRA 238 ; TOULON VAR PROVENCE ; 34 j 09:47
- 19 ; CASO Jean-Christophe ; FRA 132 ; EURO FORMALITES ; 36j 01:46
- 20 ; JANTET André ; FRA 265 ; ELA ; 36j 02:24
- 21 ; LEQUIN Benoît ; FRA 33 ; AIXLESBAINS.COM ; 36j 02:44
- 22 ; MUNSLOW Ian ; GBR 326 ; ISHTAR ; 36j 04:35
- 23 ; BAKKER Sander ; NED 194 ; MAN OF ALL SEASONS ; 37j 02:20
- 24 ; INGLIS Michael ; GBR 56 ; ATOMIC ; 37j 14:20
- 25 ; PEGGS Paul ; GBR 241 ; BLUE ONE ; 37j 15:37
- 26 ; BROWNING Gale ; USA 252 ; HARTOFT MARINE SURVEY LTD ; 39j 01:30
- 27 ; PARNAUDEAU Benoît ; FRA 260 ; REGION POITOU-CHARENTES ; 39j 13:21
- 28 ; SAURY Christian ; FRA 337 ; INTENTIA ; 41j 05:00

- DNF ; HANNEQUIN Pascal ; FRA 53 ; ALTARE ;
- DNF ; PEDRO DA CRUZ Antonio ; FRA 90 ; JAZZ MAGAZINE ;
- DNF ; GINOCCHIO Bruno ; FRA 109 ; SABLIERES PALVADEAU ;
- DNF ; SOURISSE Bernard ; FRA 249 ; CALLIPYGE ;

- Classement Définitif Série

- 1 ; DESPORT Olivier ; FRA 237 ; MY WORKPLACE ; 32j 08:16
- 2 ; DUVAL Frédéric ; FRA 250 ; SOJASUN ; 32j 15:14
- 3 ; DELORD Alain ; FRA 211 ; TAT INDUSTRIES ; 32j 18:21
- 4 ; LE BRAS Loïc ; FRA 328 ; POUR ENFANTS 2000 ; 32j 18:33
- 5 ; MIRABEL Michel ; FRA 340 ; DISCOUNT MARINE ; 32j 21:30
- 6 ; FAVRE Hervé ; SUI 175 ; CHILDREN ACTION ; 33j 12:48
- 7 ; CHOCHON Thomas ; FRA 332 ; TRAVAUX PUBLICS DE FRANCE ; 33j 16:23
- 8 ; DANJON Frédéric ; FRA 269 ; SEMELLE DE VENT ; 33j 17:32
- 9 ; STEPHAN Bruno ; FRA 171 ; ETUDE MAILLARD /ORDIROPE ATLANTIQUE ; 34j 03:09
- 10 ; AYRAULT Stéphane ; FRA 273 ; GOUDURIX 2 ; 34j 05:10
- 11 ; HERRMANN Boris ; GER 320 ; GLOBAL CROSSING ; 35j 00:22
- 12 ; CANO Yannick ; FRA 212 ; CARAMOTE ; 35j 05:39
- 13 ; RHEAULT Jean ; CAN 259 ; OPEN MOBILE DATA ; 35j 08:56
- 14 ; LAUTROU Pierre-Yves ; FRA 311 ; L’EXPRESS-OKAPI ; 35j 11:07
- 15 ; REGNIER Lionel ; FRA 205 ; PIERRIC TAFFET CONSTRUCTEUR ; 35j 23:13
- 16 ; NEGREL Laurent ; FRA 315 ; REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL ; 36j 00:03
- 17 ; DE FROIDMONT Eric ; BEL 218 ; POGOLOU ; 36j 14:23
- 18 ; DEBLED Antoine ; FRA 168 ; OBSERVATOIRE DES MAREES NOIRES ; 36j 21:08
- 19 ; VAN WEYNBERGH Denis ; BEL 207 ; LIBRAIRIE MARINE ; 38j 05:08
- 20 ; DALBOUSSIERE Laurence ; FRA 253 ; HOZRO ; 38j 07:38
- 21 ; COMBY Grégoire ; FRA 217 ; CALLE OCHO CAFE CUBANO ; 38j 08:08
- 22 ; MAURIAC Pierre ; FRA 230 ; EMILIE JOLIE ; 38j 16 :28
- 23 ; GAUDELET José ; FRA 140 ; BOUT D’HORIZON ; 40j 10 :19

- DNF ; TRIPON Armel ; FRA 180 ; ;
- DNF ; CALS Christian ; BEL 239 ; ;
- DNF ; VASSARD Eric ; FRA 271 ; ;
- DNF ; VIDAL Jean-Marie ; FRA 286 ; ;

- DNF : Do Not Finish


Dans la même rubrique

Transat 650 Charente Maritime Bahia : Plus que trois concurrents en mer

Transat 650 Charente Maritime Bahia : Le bilan de Denis Hugues

Transat 650 Charente Maritime Bahia : Yves Le Blevec tire les leçons de la 6.50

Transat 650 Charente Maritime Bahia : Trois D sur le podium des séries


A la une