SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Transat Jacques Vabre

Cammas & Ravussin lancent la danse

Sill Plein Fruit mène la flotte des monocoques

dimanche 4 novembre 2001Information Transat Jacques Vabre

La bataille des superlatifs pour qualifier le départ des quatorze multicoques de cette cinquième Transat Jacques Vabre est à l’image de leur engagement sur l’eau. Incroyable « l’agressivité » avec laquelle les protagonistes sont entrés dans le vif du sujet. Départ au raz de la bouée mouillée au bateau comité à la seconde près - à 12h50 précises - et passage de la bouée de dégagement Paul Vatine dans un enchevêtrement de coques et ceci, n’est pas une image. Les coques sous le vent « fumaient » soulevant les embruns et pour certains la coque centrale prenait de l’altitude de longues secondes, deux coques sur trois survolant alors l’élément liquide. Et si hier les monocoques avaient mis près d’une demi-heure pour atteindre la bouée de dégagement, les multicoques ont avalé les deux petits milles les menant devant Le Havre en sept minutes, taquinant les 20 nœuds de vitesse moyenne. Et si Nautica, Groupama et Foncia vont couper en premier la ligne de départ, les premiers à virer la bouée Metzinger, porte de sortie du parcours côtier mais aussi d’entrée pour la route vers Bahia seront Groupama, Belgacom, Fujifilm, Foncia et Eure et Loir. Côté monocoques, la flotte est sortie de la Manche vers 13 heures aujourd’hui et Sill Plein Fruit, toujours en tête au pointage de 16h00, est à 36 milles dans l’Ouest/Sud-Ouest de l’île de Sein. Les trente-trois participants sont aujourd’hui tous en course. La Transat Jacques Vabre, cinquième du nom, est bien partie, dans tous les sens du terme ! Bon vent à tous…

image 300 x 158Départ du Havre. Photo : G.Martin-Raget / Royale Production

C’est dans un vent de Nord/Nord-Est (10/15 nœuds) et sur un plan d’eau plat comme une limande que le départ des multicoques a été donné ce jour au Havre à 12h50 tapantes. Rappelons succinctement que c’est la première fois qu’un tel plateau de trimarans de 60 pieds Open prend le départ d’une course océanique de ce calibre. Nombre imposant mais aussi qualité réunie car ce jour nombre des plus grands noms de la voile océanique française ont mis le cap sur Bahia distant de 5 300 milles soit 10 000 kilomètres (arrivée prévue entre le 18 et le 20 novembre) . Loïck Peyron (Fujifilm), Michel Desjoyeaux (Belgacom), Yves Parlier (Banque Populaire), Alain Gautier (Foncia), Franck Cammas (Groupama), Jean Le Cam (Bonduelle), Francis Joyon (Eure et Loir) étaient sur l’eau sans oublier bien sûr de citer Ellen MacArthur (Foncia) et encore Karine Fauconnier à bord de son tout nouveau Sergio Tacchini. Un plateau incroyable qui, grand voiles hautes, gennakers déployés et vent trois quart arrière, a offert un spectacle de haute qualité aux plus de cinq cent bateaux spectateurs présents au pied du Cap de la Hève.

Les multicoques étaient au maximum de leur possibilité et ce, dès la ligne de départ. Seul Pindar Systems restait seul en haut de la ligne qu’il coupait trois minutes après le coup de pistolet libérateur. Une option bien malheureuse pour le bateau skippé par le duo féminin Emma Richards-Mikaela Von Koskull qui sera obligé d’empanner pour passer la bouée de dégagement alors que l’ensemble de la flotte la virait sur un seul bord. Et cette fameuse bouée, appelée Paul Vatine en mémoire du marin disparu il y a deux ans, sera le théâtre de bien belles émotions. Si Groupama, impressionnant de puissance et de vitesse, va passer la marque en premier à 12h57’02’’, suivi de Fujifilm (12h58’24’’) puis de Sergio Tacchini (12h58’44’’), Foncia avec Alain Gautier à la barre va arriver tel un feu follet soit à bonne vitesse sur la marque jouant des flotteurs pour se frayer un chemin. Un tel engagement qui verra d’ailleurs son flotteur et sa coque centrale « ceinturer » mais sans le toucher un flotteur du Sergio Tacchini de Karine Fauconnier. Cette dernière associé à Franck Proffit pour cette Transat portera d’ailleurs réclamation quasi immédiatement contre Foncia. Cette réclamation est dans les mains du Jury International qui devrait délibérer avant ce soir. Belgacom (Jean-Luc Nélias-Michel Desjoyeaux) pointe en cinquième position, Nautica (Yvan Bourgnon-Yvan Ravussin), Bonduelle (Jean le Cam-Jacques Caraës) et Eure et Loir (Francis Joyon-Thomas Coville) suivent.

Le bord de remontée vers la bouée Metzinger, dernière bouée de ce parcours côtier, sera une nouvelle fois enlevée par un Groupama aérien (Franck Cammas-Steve Ravussin). Le tout neuf Belgacom le suit à moins de deux minutes avec Fujifilm, Foncia et Eure et Loir dans son tableau arrière. Au pointage de 16h00 les positions donnent le classement suivant : Groupama avec 1,9 mille d’avance sur Belgacom, suivi par Fujifilm (à 2 milles du leader) et Foncia (à 2,6 milles du leader). Sergio Tacchini revient dans le match après son épisode malheureux de la bouée de dégagement et remonte de la neuvième place à la bouée Metzinger à la cinquième place au pointage du milieu d’après-midi. Pour ce qui sont des vitesses, la flotte des multicoques naviguent à près de 16 nœuds de moyenne sur la dernière heure pour le trio de tête, la palme revenant au flambant neuf Belgacom avec 16,3 nœuds. Nul doute que ce bateau semble être bien né, car outre ses performances, il est entre les mains d’un duo de choc qui signe également le meilleur VMG (Velocity Made Good), soit la vitesse de rapprochement par rapport au but qui est la sortie de la Manche, à la vitesse moyenne de 15,6 nœuds. Impressionnant !Inutile de dire que les bateaux à trois pattes vont fondre sur la flotte des monocoques qu’ils devraient rattraper et dépasser en fin de journée demain. Il faut bien dire qu’aux vues des conditions météorologiques attendues –et espérées par les skippers- pour ces prochains jours soit un léger renforcement de la brise aux alentours des 15-20 nœuds, les trimarans devraient « démancher » soit entrer dans la partie Atlantique du sujet demain au petit matin. Ils attaqueront ensuite la descente le long des côtes françaises en longeant le Golfe de Gascogne qu’ils devraient avaler en 24 heures pour espérer tutoyer les Canaries jeudi ou vendredi. Impressionnant !

Monocoques : Sill Plein Fruit premier en Atlantique

Le monocoque rouge de Roland Jourdain et de Gaël Le Cléac’h, soit Sill Plein Fruit, continue de tenir la tête de la flotte des dix-neuf monocoques inscrits. Une pole position qu’il tient depuis cette nuit et qu’il a pu célébrer en entrant le premier dans l’Atlantique vers 13 heures ce dimanche 4 novembre. Les monocoques ont donc avalé la Manche en 24 heures, un véritable record ! Côté classements, si Sill Plein Fruit est en tête, c’est Ecover (Mike Golding-Marcus Hutchinson) qui a repris la deuxième place après l’avoir perdu en milieu de journée.

Le rapide Bobst Group-Armor Lux de Bernard Stamm et de Vincent Riou joue au yo-yo passant de la deuxième à la troisième place au fil des classements. Casto-Darty-But (Nick Moloney-Mark Turner) est quatrième à 4,8 milles du leader mais à seulement 0,3 mille du bateau qui le devance. Si Sill Plein Fruit se trouve actuellement à 36 milles dans l’Ouest/Sud-Ouest de l’île de Sein, Ecover continue son option plus « large » et pointe à 61 milles de cette même île. Est-ce que cela payera à terme ? On en saura plus après cette deuxième nuit en mer et à la vacation de demain matin 4h30.

Pour ce qui est du classement des 50 pieds, c’est Saving (Renaud Le Youdec-Jean François Pellet) qui a pris le commandement de la flotte devant Tredicci et One Dream, One Mission, qui était le leader depuis le début de cette cinquième Transat Jacques Vabre. 1,8 mille sépare le premier du deuxième, le troisième pointant à 2,3 milles du leader. Nul doute que ces bateaux plus planants, véritables petits 60 pieds, ont montré leurs réelles possibilités dans ces allures de vent portant. A noter quand même que Saving, plus léger que son sister-ship Tredicci, navigue à près de 13 nœuds de moyenne sur la dernière heure, soit deux nœuds plus vite que son « frère » de coque.


CLASSEMENT DU 04/11/01 16:00:00 (Locale Paris)
- Rang Nom Lat Long Date Dist Vit Cap

- Multicoque 60’
- 1 Groupama 49 38.88’ N 0 59.92’ W 04/11/01 14:44 5146,9 15,6 273
- 2 Belgacom 49 39.32’ N 0 56.52’ W 04/11/01 14:44 5148,8 16,3 270
- 3 Fujifilm 49 38.96’ N 0 56.52’ W 04/11/01 14:44 5148,9 16,1 271
- 4 Foncia 49 38.92’ N 0 55.60’ W 04/11/01 14:44 5149,5 14,7 272
- 5 Sergio Tacchini 49 38.56’ N 0 55.16’ W 04/11/01 14:44 5149,9 15,1 273
- 6 Banque Populaire 49 37.96’ N 0 41.84’ W 04/11/01 14:14 5150,5 15,7 276
- 7 Bonduelle 49 38.80’ N 0 53.72’ W 04/11/01 14:44 5150,7 13,9 278
- 8 Biscuits La Trinitaine - Team Ethypharm 49 38.84’ N 0 53.56’ W 04/11/01 14:44 5150,8 14,5 274
- 9 Eure et Loir 49 39.08’ N 0 52.88’ W 04/11/01 14:44 5151,1 14,9 273
- 10 Nautica 49 38.04’ N 0 50.44’ W 04/11/01 14:44 5152,9 13,9 278
- 11 Fila 49 38.32’ N 0 50.24’ W 04/11/01 14:46 5153,4 13,6 275
- 12 Banque Covefi 49 38.68’ N 0 49.28’ W 04/11/01 14:44 5153,5 13,7 276
- 13 Gitana IX 49 35.32’ N 0 36.32’ W 04/11/01 14:14 5155,5 14,3 275
- 14 Pindar Systems 49 37.76’ N 0 38.84’ W 04/11/01 14:44 5160,2 12,9 274

- Monocoque 60’
- 1 Sill Plein Fruit 47 59.80’ N 5 36.48’ W 04/11/01 14:44 4081,8 11,2 227
- 2 Ecover 48 18.52’ N 6 16.76’ W 04/11/01 14:44 4083 15 233
- 3 Bobst Group Armor Lux 48 06.44’ N 5 39.36’ W 04/11/01 14:44 4086,2 14,5 228
- 4 Casto - Darty - But 48 03.24’ N 5 31.08’ W 04/11/01 14:44 4086,6 14 220
- 5 Voilà.fr 48 09.96’ N 5 33.56’ W 04/11/01 14:44 4091,3 14,4 218
- 6 Temenos 48 14.40’ N 5 38.96’ W 04/11/01 14:44 4093,1 12,2 240
- 7 Sollac 48 19.80’ N 5 25.76’ W 04/11/01 14:14 4094,9 15,5 230
- 8 Sme Negoceane 48 20.20’ N 5 35.68’ W 04/11/01 14:44 4099,2 10,8 231
- 9 La Rage de Vivre 48 24.80’ N 5 17.24’ W 04/11/01 14:44 4109,7 10,7 225
- 10 Un Univers de Services 48 24.96’ N 5 15.88’ W 04/11/01 14:42 4110,1 8,8 218
- 11 This Time 48 26.08’ N 5 17.60’ W 04/11/01 14:44 4110,7 10,5 228
- 12 Fila 48 27.88’ N 5 15.08’ W 04/11/01 14:44 4113,1 13,5 240

- Monocoque 50’
- 1 Saving 48 42.84’ N 4 51.24’ W 04/11/01 13:01 4113,6 12,9 236
- 2 Tredicci 48 31.48’ N 5 16.80’ W 04/11/01 14:44 4115,5 10,9 239
- 3 One Dream : One Mission 48 29.48’ N 5 11.08’ W 04/11/01 14:44 4115,9 8,2 237
- 4 Setrabio 48 39.92’ N 5 00.72’ W 04/11/01 14:44 4128,4 10 238
- 5 BranecIII 48 44.84’ N 4 47.24’ W 04/11/01 14:44 4137,4 9,9 235
- 6 Adecco - Etoile Horizon 48 50.88’ N 4 27.40’ W 04/11/01 14:44 4149,8 10 230
- 7 Olympian Challenger 49 05.76’ N 3 49.76’ W 04/11/01 14:44 4177,9 8,9 245



A la une